samedi 13 mai 2017

Le baseball, plus qu'un sport !

Le week-end dernier, nous sommes allés voir jouer les Rivercats de Sacramento contre les Aces de Reno, l'occasion de vous parler un peu de baseball, qui est le sport numéro deux aux USA après le foot US, même si il a été longtemps numéro un jusqu'au début des années 2000.

Raley Field, le ballpark de Sacramento

Lorsque j'ai commencé à travailler aux USA en 2008, j'ai tout de suite compris qu'il me serait indispensable de comprendre un minimum le baseball et d'en suivre les résultats. En effet, tout le monde ne parlait que de ça au bureau !

Les jours de grand match, tout le monde vient travailler vétu des couleurs de son équipe, Les bureaux eux-mêmes sont souvent agrémentés de souvenirs de matchs, de balles de baseball et autres mugs de cafés aux couleurs de l'équipe locale. Tout le monde vit baseball !

La mascotte dans les tribunes

Le meilleur moyen de prouver à quel point le baseball est une institution aux US, c'est de voir tous les termes de ce sport qui ont fait leur chemin dans l'anglais américain et qui sont quasi indispensables dans la vie professionnelle.

La liste est longue au point d'avoir une page Wikipédia dédiée, mais quand on vous demande "What was your pitch?" (quels étaient tes arguments / ton angle d'approche ? en référence au lancer du pitcher au baseball) ou "Give me a ballpark figure" (donne moi une estimation à la louche) ou bien encore "with this new contract, it's a whole new ballgame" (avec ce contrat, on passe dans une nouvelle dimension - un tout nouveau match dans le texte), tout ceci vient du baseball.

Aucun autre sport n'a autant marqué son empreinte dans l'anglais US.

Le batteur va-t-il l'avoir ?

Ce qui est d'ailleurs remarquable avec le baseball, c'est que les américains l'appellent "The Great American Pastime", soit "Le grand passe-temps de l'Amérique". Il faut dire que les matchs durent au moins 3 heures et qu'il n'y a pas de match nul, donc le match se poursuit jusqu'à ce qu'il y ait un vainqueur.  Du coup, le match le plus long de l'histoire a duré 8 heures et 33 minutes !

C'est donc surtout un sport que les gens suivent en fond sonore à la radio, sur internet ou à la télévision. Au stade, c'est pareil : les gens viennent avant tout en famille ou entre amis et passent leur temps à boire, grignoter et papoter sur fond de match de baseball.

Les tribunes sont souvent clairsemées, car les gens se promènent, vont acheter à boire, et restent rarement toute la durée du match au même endroit

Le baseball a également inspiré de nombreux films, très exactement 102 recensés sur IMDB (!!!), dont certains qui me semblent indispensables à regarder pour comprendre l'influence de ce sport sur la culture US.

Je recommande tout particulièrement Moneyball (avec Brad Pitt, nominé pour 6 oscars en 2011) et For Love of the Game (avec Kevin Costner, 1999). Les deux sont une parfaite introduction aux aspects business et culture US autour du baseball.

Moneyball est basé sur une histoire vraie, comme tous les excellents films !

Pour cloturer cette parenthèse sur le baseball, il faut savoir que la saison se déroule d'avril à novembre, soit majoritairement pendant que ni foot US ni basketball n'ont lieu. Chaque équipe joue 162 matchs, soit quasiment tous les jours, ce qui est un rythme absolument infernal, mais les stades sont pratiquement toujours pleins, que les matchs aient lieu le samedi à 19 heures ou le mardi à 14 heures !

Le mois dernier, les San Francisco Giants ont célébré leur 500ème match d'affilée à stade plein. Quand on sait que leur stade fait 42 000 places, que le prix moyen d'une entrée est de 44$, cela fait donc 1,85 millions par match, et donc 924 millions de dollars en tout pour cette série de 500 matchs à guichets fermés !

La majorité des ballparks sont batis pour faire face au centre ville et ainsi avoir une vue imprenable sur les gratte-ciel, comme à Sacramento sur cette photo

Voilà donc pour ce sport complètement méconnu en Europe mais que tout le monde vit intensément de ce côté-ci de l'Atlantique. Le baseball est aussi très populaire en Amérique centrale, en Amérique du sud et au Japon, qui est l'adversaire principal des USA dans ce sport avec... Cuba, qui a aussi d'excellents joueurs !



10 commentaires:

  1. Haha tu as fais le calcul, 924 millions !! c'est incroyable

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui du coup j'étais pas loin en estimant à 50$ la place en moyenne. Et chaque match coûte en moyenne 77$ avec boissons et fast food. Du coup les Giants de San Francisco ont une valeur actuelle estimée à presque 5 milliards, et ne sont que quatrièmes équipe en terme de valeur estimée...

      Supprimer
  2. Très populaire au Japon, je confirme. A Kyoto, alors que nous prenions un taxi la nuit pour aller à un rendez-vous, le chauffeur semblait plus intéressé par le match de baseball qui se déroulait sur un écran du tableau de bord que par la route elle-même !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il y aussi une paire de films sur le sujet, avec des joueurs US qui se font transférer au Japon et découvrent la différence culturelle.

      Supprimer
  3. J'avoue le baseball c'est pas ma tasse de thé et encore moins depuis que je bosse dans mission bay à côté du stage des giants ... qui nous pourissent bien la vie les jours de match. Après c'est plutôt sympa ces rassemblements. Du coup, quand on parle de baseball au boulot, on parle plutôt des galères dans les transports. :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'étais surpris de voir tous les gens qui vont au stade à pied depuis partout dans la ville. Après, San Francisco est déjà infâme en trafic alors c'est sur que les jours de match, c'est l'enfer !

      Supprimer
  4. Ton article me donne envie d'en savoir plus sur ce sport très méconnu par ici.
    Assez méconnu même si lorsque j'étais enfant, on jouait au baseball dans la cour de récréation de notre école (avec des règles bien adaptées). J'en ai des bons souvenirs.
    Et lorsque tu te rends chez des clients, tu y vas vêtu aux couleurs de ton équipe ou de l'équipe locale ? :)

    RépondreSupprimer
  5. J'y vais sans maillot de baseball, c'est encore plus simple ;-)

    RépondreSupprimer
  6. Bonjour Alain,

    Je voudrais savoir si ta société recrute des stagiaires sous visa J1 et/ou des développeurs étrangers sous visa H1B. Si oui quels sont les requirements ??

    Cheers,

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La première étape est de m'envoyer un CV à al @ interstate21.com mais la réponse est oui, j'utilise pas mal de stagiaires et de sous-traitants.

      Supprimer