dimanche 28 février 2021

La pharmacie aux USA

En ce début d'année 2021, nous n'avons pas été gâtés au niveau santé : Adeline a fait plusieurs passages aux urgences, attrapant COVID-19 par la même occasion, ce qui fait que je l'ai attrapé aussi.

Si tout ceci est désormais derrière nous (Adeline a eu une opération et se remet bien), nous avons eu l'opportunité de tester un peu plus le système de santé Américain !

La pharmacie Walgreens la plus proche de chez nous est en fait un mini-supermarché

Pour ce premier article, je vais vous parler de comment marchent les pharmacies aux US, car le concept est assez différent de ce qui se fait en France.

D'abord, une pharmacie n'est jamais seulement une pharmacie, mais est aussi une supérette où l'on peut faire des courses basiques. Les deux enseignes majeures autour de Sacramento sont Walgreens et CVS.

A l'intérieur de CVS, c'est un vrai petit supermarché où l'on peut trouver un peu de tout, et même de l'alcool, pourtant absent des fast-foods...

Le coin où se trouve le pharmacien est toujours caché au fond du magasin, selon la tactique classique de faire traverser tous les rayons pour être tenté d'acheter quelque chose d'autre en chemin !

Le véritable coin pharmacie à l'intérieur de la pharmacie

Là où la méthode diffère encore pas mal de la France, c'est que bien souvent, le docteur ou l'hopital peut directement envoyer votre prescription à la pharmacie de votre choix, de sorte à ce que les médicaments puissent être préparés "à l'avance".

Ceci peut sembler efficace, mais bien souvent, il n'en est rien. De notre expérience, il faut souvent attendre de 24 à 72 heures pour que les médicaments soient prêts ! Comment cela est-il possible ?

Tout simplement parce que si on vous prescrit un cachet 3 fois par jour pendant 7 jours, le pharmacien va préparer une petite boite avec exactement 21 cachets, pas la boite complète qui contiendrait le double ou le triple de ce dont vous avez besoin. Il faut donc croire que cela demande des heures de travail supplémentaire.

Quand la prescription est prête, on reçoit un SMS ou email pour nous indiquer d'aller la chercher :

Chaque médicament est dans sa petite boite en plastique avec les instructions et le nom du patient imprimés dessus. Il y a pile la bonne quantité, donc pas de gaspillage.

Un autre avantage en cette période de COVID est qu'il est possible de récupérer ses médicaments à la pharmacie en utilisant un drive thru, sans descendre de son véhicule !

Début janvier, j'ai pu faire mon test COVID de la sorte : La pharmacienne m'a passé un kit de test scellé au drive thru, je fais le test dans la voiture, insère le résultat dans un autre paquet scellé (et comportant l'adresse du laboratoire) que je me mets dans une boite spécifique à côté de la fenêtre de la pharmacienne. 

Pas de contact avec aucun être humain, et donc pas de risque de transmission du virus... Surtout que mon test était positif !

Le drive-thru de CVS où j'ai pu faire le test COVID. Dans les faits, j'ai dû descendre de la voiture car une grosse rafale de vent pile au moment où le kit de test m'était passé par la pharmacienne a fait s'envoler le tout jusque dans les buissons que l'on voit sur la photo !

D'ailleurs, si les pharmacies ne sont pas "que" des pharmacies, c'est aussi vrai pour les supermarchés classiques, qui ont généralement eux aussi une pharmacie, comme Walmart ou encore ici à Costco :

Costco a beau être un entrepôt de marchandises, il y a aussi une pharmacie !

Et puisque je parle de Costco, il est aussi important de mentionner qu'il est y possible d'y passer des tests d'audition et de vue, ainsi que d'obtenir lunettes, lentilles, ou prothèses auditives ! 

Le tout parfois sans rendez-vous, et un à deux jours d'attente dans le pire des cas ! A Besançon, il y avait plus d'un an d'attente pour les rendez-vous ophtalmo - incomparable.

Le bureau ophtalmo de notre Costco local, où l'examen coûte 65 dollars, et les lunettes peuvent être commandées juste à côté, souvent à très bon prix. C'est là où je vais désormais faire mes examens et changements de lunettes, car c'est rapide et efficace.

Voilà donc pour ce petit article sur la pharmacie et les prescriptions. Si vous avez des questions, n'hésitez pas à m'en faire part en commentaires. 




dimanche 14 février 2021

5 visites surprenantes à Waco, Texas

Lors de notre voyage au Texas en Novembre 2020, notre seconde étape après Austin fut Waco, ce qui peut sembler être une destination surprenante, dans la mesure où quand on pense au Texas, les destinations habituelles sont Dallas, Houston, Austin, ou San Antonio.

Nous allons donc vous présenter 5 bonnes raisons toutes aussi différentes les unes des autres de visiter Waco !

Le centre ville de Waco était plutôt désertique en cette période COVID, mais ce n'est clairement pas la raison pour laquelle les gens visitent cette ville


1. Les fossiles de mammouths

24 fossiles de mammouths ont été découverts à Waco sur un site qui est devenu monument national en 2015. Le site a été couvert d'un bâtiment à température et humidité constantes pour préserver les fossiles et permettre aux visiteurs de voir les travaux d'archéologie sur les ossements restants dans le sol :

Les fossiles sont visibles en l'état, non déterrés

La visite est assez rapide car le site n'est pas très grand. On peut se promener tout autour et le traverser par une passerelle.  Il y a également un fossile de chameau et plusieurs d'animaux non encore identifiés.

C'est intéressant de voir les outils et le système de repérage utilisé pour cartographier les découvertes

Une visite vraiment surprenante et sympathique. C'était nos premiers pas sur un véritable site archéologique.

2. Le musée du Texas Ranger

Dans un registre complètement différent, mais tout aussi intéressant, nous avons visité le musée du Texas Ranger.


En France, l'image du Texas Ranger est probablement celle de Chuck Norris dont la série "Walker Texas Ranger" a été diffusée pendant des années. Dans les faits, les Texas Rangers sont aujourd'hui une agence de police assez unique en son genre, un peu cowboy, un peu militaire, et un peu détective d'élite façon FBI !


Le musée retrace très bien toute l'histoire des Texas Rangers, de leur rôle contre les invasions mexicaines, des conflits avec les indiens, à celui de "police des ranchs" et désormais d'enquêteurs d'élite pour résoudre meurtres ou crimes de corruption. Il y a des centaines d'armes à feu, tenues, anecdotes et histoires exposées dans ce musée très intéressant.

Les Texas Rangers ont également mis fin aux criminels Bonnie et Clyde, comme cela a été récemment retracé par Kevin Costner et Woody Harrelson dans le film The Highwaymen, que je recommande également.

3. L'empire Magnolia de Chip et Joanna Gaines (Fixer Upper / Total rénovation)


Adeline (et probablement une bonne partie de nos lecteurs !) suit les aventures de Chip et Joanna Gaines qui rénovent les maisons de Waco une par une depuis des années avec leur émission de télé-réalité Fixer-Upper (appelée Total Rénovation en France).

Le couple est devenu célèbre partout dans le monde et donc multi-millionaire grâce à leur émission, ce qui les a conduit à investir dans Waco où ils possèdent désormais un quartier entier dédié à leurs différentes aventures entreprenariales regroupées sour la marque Magnolia.

L'histoire de Magnolia est l'illustration parfaite du rêve (entreprenarial) américain ! 

Même si vous ne connaissez rien de Magnolia ou de Fixer Upper, comme c'était mon cas avant de visiter Waco, voir ce que ce couple a réalisé est tout simplement impressionnant !

Il y avait des files d'attentes de dizaines de personnes devant chacune des boutiques thématiques créées autour des silos de Waco, et ce dès l'ouverture un lundi matin ! La patisserie, le café, et le magasin de décoration étaient pleins à craquer !


Autour des silos, le quartier a été reconverti en petit village de boutiques à thèmes (librairie, déco, patisserie, café, jouets, etc.). Il y a même une église et... un terrain de baseball !

C'est bien simple, Magnolia est devenu la visite numéro un à Waco, au point que des parkings supplémentaires ont dû être créés autour des silos, et qu'il faut du personnel de sécurité pour gérer les files d'attente devant les boutiques, ce qui est incroyable.

Certains proposent même des tours guidés de la ville pour voir toutes les maisons rénovées dans l'émission. Et vu que Chip et Joanna ne comptent pas s'arrêter en si bon chemin, ils lancent désormais leur propre réseau télévisé Magnolia !

4. Le musée Dr. Pepper



Encore une visite complètement différente, celle du musée de notre boisson favorite, Dr. Pepper ! Certes moins connue que Coca-Cola ou Pepsi, la marque reste sur le podium des sodas les plus populaires aux Etats-Unis. 

Elle a été créée à Waco, où des sources d'eau (puits artésien) ont servi à produire la boisson, allant même jusqu'à inventer des vertues médicales à cette eau qui semblait sortir miraculeusement du sol.



Le musée retrace donc l'histoire de la marque, qui est aujourd'hui basée à Plano, au nord de Dallas. Une visite un peu moins intéressante que les autres, mais qui permet quelques dégustations gratuites !

5. Le siège de Waco

L'affaire est considérée comme l'un des événements les plus catastrophiques de l'histoire américaine contemporaine, et sa gestion est toujours sujette à divers débats.

En 1993, le FBI et l'ATF ont assiégé un ranch occupé par la secte des Branch Davidians, craignant un suicide collectif de leurs membres. Le leader de la secte, David Koresh, se présentait comme le nouveau prophète. Il a eu une quinzaine d'enfants avec plusieurs femmes de la communauté, y compris des mineures...


Nous avons découvert l'histoire du siège de Waco à travers différents documentaires, le plus prenant d'entre eux étant certainement la série en six épisodes "Waco", que nous recommandons également.

Mon récapitulatif ne peut pas faire justice à la complexité des événements et aux diverses forces en jeu (politique, religion, morale, etc.). Toujours est-il que le siège de 51 jours a terminé en véritable carnage avec 86 décès dont 25 enfants. 

Après quelques recherches en ligne, je voulais aller voir le site du ranch, qui est toujours occupé par des membres de la secte, mais celui-ci s'avérait être fermé aux visites le lundi. Nous avons donc abandonné l'idée, mais qui sait, un jour peut-être... Pour ajouter une visite étrange de plus à notre liste.

Dans tous les cas, comme vous pouvez le voir, il y a pas mal de choses à voir à Waco, toutes vraiment différentes les unes des autres !


dimanche 17 janvier 2021

Austin, Texas

 En novembre 2020, durant la semaine de Thanksgiving, nous nous sommes envolés pour le Texas où nous avons passé sept jours entre Austin, Waco et San Antonio.


Pourquoi Austin ? Parce que c'est un peu la ville dont tout le monde parle en ce moment. Beaucoup d'entreprises de la Silicon Valley y ouvrent des bureaux. De plus en plus de start-ups choisissent Austin plutôt que la Californie (j'en sais quelque chose - la majorité de nos revenus viennent du Texas désormais !)

Tesla y construit sur première terafactory qui produira entre autres le Cybertruck. L'immobilier y est pas trop cher, et le climat propice à l'innovation et aux entrepreneurs... Donc il fallait qu'on aille y jeter un oeil !

Austin est la capitale du Texas, et son capitole est à l'image de l'état : grand !

Devant le capitole, il y avait une centaine de supporters de Trump, certains avec gilet pare-balles et mitraillettes, rien que ça ! C'était bien avant ce qui s'est passé en janvier 2021 au capitole de Washington DC, et l'ambiance était plutôt relax à l'époque, même si tous les jardins étaient fermés. Du coup, la photo précédente est la plus proche que l'on ait pu faire du bâtiment.

Congress Bridge de nuit

Au centre ville, on a découvert que l'une des attractions d'Austin, c'est le pont de Congress Avenue où vivent 1,5 millions de chauve-souris. A la tombée de la nuit, elles sortent en continu par milliers durant 45 mins à une heure pour aller chasser. Nous avons donc assisté à ce spectacle hors du commun, même si en novembre, il fait nuit si vite que distinguer les chauve-souris n'était pas simple (de belles photos et vidéos ici).

Qui dit Texas dit bottes et chapeaux de cowboy, évidemment !

Au sud du pont des chauve-souris se trouve South of Congress, ou SoCo pour les intimes. C'est le quartier le plus vivant de la ville, avec ses boutiques parfois farfelues, ses restaus, et ses peintures murales où il faut faire la queue pour prendre des selfies !

Des bottes de toutes les couleurs ! Ca sent bon le cuir dans toute la boutique.

Cette boutique de déguisements a tous les accoutrements possibles et imaginables !

Les kids prennent parfaitement la pose devant la peinture murale "I love you so much", qui est la plus connue de la ville

Nous avons passé plusieurs nuits à Austin et avons visité la ville du nord au sud, jusqu'au circuit de formule 1 et le site de construction de la terafactory :




Pour quelqu'un qui voyage beaucoup aux Etats-Unis, j'ai souvent l'impression que presque toutes les villes sont en plein boom et en expansion permanente. 

Mais il est clair et net qu'Austin est sur un rythme de développement encore plus élevé, avec son circuit de F1 qui a à peine 10 ans, et qui héberge également un stade de foot (Austin va rejoindre la MLS tout comme Sacramento bientôt), un amphitéatre pour les concerts, une académie de foot, et des dizaines de milliers de logements en construction...


Sans oublier tous les pôles high tech qui se sont installés et continuent de grandir... Le tout avec un coût de l'immobilier de 50 à 80% moins cher que la Silicon Valley, ce n'est donc pas étonant que Austin soit sur une trajectoire ascendante folle !

dimanche 3 janvier 2021

Finir 2020 avec... un nouveau record ! Business update n°24

A la fin de chaque trimestre, je vous ai habitués à avoir une "business update" qui consiste à résumer nos diverses activités professionnelles et investissements aux Etats-Unis. 2020 étant cette fois terminée, je vais couvrir la façon dont cette année particulière a été gérée d'un point de vue revenus.

En 2020, nous avons acheté un casino à Las Vegas. Non, je plaisante. En revanche, nous avons visité la ville du pêché avant que la pandémie ne bloque une bonne partie de l'année.

Si vous suivez mes business updates, vous savez que j'ai toujours des objectifs annuels qui sont mesurables, atteignables, et généralement un minimum ambitieux. En 2020, le thème principal était de faire passer le business au second plan, d'expérimenter un mode "semi-retraite" (comme ce que nous avons fait à Sedona par exemple), et tout simplement d'essayer de travailler moins et de profiter plus.

Le plan était donc de réduire nos revenus de plus de 30% en 2020, pour passer de 286K à 200K. Mais cela n'a pas marché comme prévu, car nous avons fini 2020 au delà de notre précédent record de 2019 :

Ca y est, la barre des 300 000 a été franchie !

Alors, que s'est-il passé en 2020 pour arriver à un tel chiffre ? C'est bien simple : COVID-19 et les feux de forêt, principalement. Vous ne voyez pas le rapport ? Continuez de lire...

Ces événements nous ont forcé à ne pas louer notre chalet sur Airbnb pendant de longues semaines. C'est bien simple, dès que COVID nous a laissé louer pour la saison d'été, c'était au compte goutte car Yosemite était limité en visiteurs, puis les feux de forêt nous ont même fait évacuer des locataires plus tard dans l'année, avant de bloquer encore les locations pendant des jours et des jours en raison de la qualité de l'air...

Pour les locations du chalet, 2020 se dirigeait vers une année sans bénéfices ni pertes, juste autour de zéro. Mais le virus est toujours là, le réchauffement climatique est toujours là, alors qu'est-ce qu'il en sera en 2021, puis en 2022, et en 2023 ?

Début 2020, l'assurance du chalet avait déjà quadruplé (de $1000 par an à $4000 par an !) en raison du risque des feux de forêt. Nous avions réussi à changer d'assurance et ne payer "que" $2600 au lieu de $4000, mais encore une fois, qu'est ce que cela va devenir en 2021 et après ?

Nous avons décidé que notre chalet serait un investissement à succès quoiqu'il en soit !

La cerise sur le gâteau est tombée lorsque l'association des co-propriétaires du lotissement où se trouve le chalet a commencé à évoquer la possibilité de réguler et de diminuer le nombre de maisons autorisées à louer sur Airbnb.

Là, la messe était dite. Si le monde entier veut la fin de notre chalet, et bien il l'aura, mais ce ne sera pas à nos dépends. Notre décision était prise : Nous allions vendre le chalet, et au prix fort.

Cette année 2020 étant bizarre de bout en bout, lorsque nous avons contacté un agent immobilier pour vendre le chalet, sa réponse fut :

"C'est le meilleur moment ! Tout part en moins de six jours. La demande est forte car les taux d'intérêts sont au plus bas, l'inventaire est aussi bas car peu de gens vendent à cause du coronavirus, donc les prix montent. D'ailleurs, vous devriez essayer de vendre 30 000 dollars de plus que ce que vous pensez !"

Nous avons donc suivi son conseil, et en 10 jours l'affaire était réglée : Après de multiples offres, le chalet était vendu pour 33% de plus que son prix d'achat initial, à peine deux ans et demi plus tôt !

L'aventure Airbnb est donc terminée pour nous, non pas avec un chalet brûlé, inlouable, ou ayant perdu toute sa valeur pour un motif similaire, mais avec un beau chèque à six chiffres et un formidable retour sur investissement, menant à des revenus record en 2020 !

Nous pensons avoir pris la bonne décision au bon moment, même si ça fait un pincement au coeur car on l'aimait, notre chalet !

Sapin de Noël à San Antonio, Texas

2020 aura donc été riche en enseignements d'un point de vue business, et aura clairement été l'illustration que pour gagner de l'argent, il faut faire travailler l'argent, pas ses jambes, ses bras, ou son cerveau (Donald Trump a bien compris ce concept !).

Côté consulting et formations, la leçon a été similaire : Même si j'ai fait moins de formation, les ventes de certifications et cours vidéo ont pris la relève, privilégiant les revenus passifs (vente des mêmes produits à plusieurs personnes différentes) aux revenus actifs (vendre mon temps pour former des gens ou répondre à leurs questions).

Du coup, en 2021, l'idée est de poursuivre sur cette tendance, continuer d'expérimenter avec la "semi-retraite", et surtout envisager un horizon encore plus court pour arriver à l'indépendance financière, qui me permettrait d'arrêter complètement de travailler si j'en avais envie.

Typiquement, si on décidait de quitter la Californie pour un endroit où le coût de la vie est bien moindre, on pourrait prendre cette "retraite" dès... aujourd'hui. D'où nos explorations récentes à Sedona et au Texas, juste au cas où :-)

Une affaire à suivre ! Comme toujours, vos questions sont les bienvenues en commentaires. Et si vous êtes intéressés par Airbnb, je pourrais faire un article avec tous nos chiffres de cette expérience pour donner une idée de ce qui est possible. Auquel cas, mentionnez votre intérêt dans les commentaires également.