mardi 13 janvier 2015

Petrified Forest National Park

Retour sous le grand ciel bleu d'Arizona où après avoir visités le canyon de Chelly, nous avons mis le cap sur le parc national de Petrified Forest.

Le bois pétrifié est en fait fossilisé par une lente minéralisation, ce qui lui donne de superbes couleurs

Arrivés par le sud du parc, nous entrons directement dans la zone la plus dense en arbres pétrifiés. Ou plutôt ce qu'il reste de ces arbres, car dans les faits, voici à quoi ressemble le paysage de cette forêt pétrifiée :

Les morceaux de troncs transformés en pierres

On se promène donc au milieu de blocs de roche magnifiquement colorés par le processus de pétrification. Au toucher, aucun doute possible : Ces arbres ont été transformés en pierre !  Pour le reste, le paysage est magnifiquement désertique, avec pratiquement pas de relief ni de végétation.

Quelques belles pièces de troncs pétrifiés

En remontant vers le nord, le paysage s'intensifie en couleurs au fur et à mesure que l'on approche de la zone bien nommée du Painted Desert. En route, on traverse des endroits assez incroyables :

La zone de Blue Mesa est un must... Dépaysement garanti !

Bienvenue sur une autre planète !

La zone dite des "tipis"

Aussi surprenant que cela puisse paraitre, un endroit aussi isolé et aride a accueilli des tribus indiennes par le passé. Ces derniers ont laissé leur empreinte un peu partout avec des milliers de pétroglyphes, qui nous accompagnent décidémment à chaque étape de ce road-trip :

Ce rocher s'est fait pétroglyphier la face comme il se doit

Et puis il y a le moment surprenant, où l'on croise celle que l'on suit également en pointillés depuis plusieurs centaines de kilomètres. Un monument est même érigé à sa gloire, car c'est le seul endroit d'un parc national américain traversé par cette "mother road", la fameuse route 66 :

Ici git la route 66, le long de ces anciens poteaux de télécommunications... Arrivez-vous à la distinguer ?

Dans l'est de l'Arizona, nombreuses sont les portions de la route 66 ayant presque intégralement disparu. Il m'est arrivé de la prendre par erreur, me retrouvant sur un bitume fissuré, puis des caillous, puis plus rien d'autre que de l'herbe... Demi tour. Souvenez-vous en la prochaine fois que vous entendez parler de quelqu'un qui a parcouru "toute la route 66 en Harley", car dans la réalité... C'est impossible !

Le Painted Desert tout au nord

Notre journée se termine donc au nord du parc, dans la zone du Painted Desert, où les dunes de pierre sont parfois orange, rouge, blanches, sur des kilomètres et des kilomètres à la ronde :

Coucher de soleil sur le Painted Desert

Une bien belle journée dans un parc national vraiment surprenant, aux paysages assez bluffants et bien loins de ce que l'on pourrait imaginer au premier abord quand on entend parler de "forêt" !

Toutes mes photos de cette épopée sont en diaporama ci-dessous. Prochaine étape de ce road-trip : Le Grand Canyon !

9 commentaires:

  1. C est magnifique.vous profitez un max de votre expat.bravo.vous partez tous les week end ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Non non, on n'a fait "que" deux vrais road-trips à ce jour. Cette visite date de notre dernier grand voyage en novembre dernier, sur deux semaines complètes.

      Supprimer
  2. Je confirme : il est impossible de rouler sur l'intégralité de la Route 66. Je ne l'ai tenté qu'entre l'Oklahoma et l'Arizona, un enfer malgré une bonne documentation ! Depuis 1926 elle vit de nombreux remaniements et fut déclassée en 1985. Quelques portions sont encore bien entretenues par la volonté d’associations de nostalgiques qui font de leur mieux pour qu’elle survive aux grandes Interstates.
    Les explications du site http://www.historic-route66.com sont celles d’un jeu de pistes.
    Nous l’avons vite trouvée labyrinthique. Certains tronçons indiqués ne sont déjà plus praticables, les ponts ferment les uns après les autres et certaines voies ne portent pas le même nom que sur le guide.
    Nous avons fini par l’abandonner pour lui préférer la I-40 et ne la reprendre que dans ses portions les mieux entretenues, et selon les points d’intérêt ce qui fait que nous sommes sans doute passés à côté de bien d’autres choses.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. On avait fait un beau tronçon de Seligman en 2008, environ 120 kms où la route est en très bon état, avec son lot de villes fantomes en chemin. Au final, c'est peut-être l'un des plus longs morceaux non interrompus de cette route, onn avait eu de la chance de choisir ce bout là.

      Supprimer
  3. Réponses
    1. Et dans un état voisin au nôtre, c'est encore ça le plus incroyable au final ! Ceci dit, la vallée de la mort est très similaire au niveau beauté désertique. Il y fait juste un peu plus chaud ;-)

      Supprimer
  4. C'est vraiment magnifique ! Il faudra qu'on y aille un jour !
    J'avais vu la forêt pétrifiée en Namibie... ça se ressemble beaucoup !

    RépondreSupprimer
  5. C est superbe! Encore un endroit a rajouter sur notre liste qui ne finit pas de s allonger ;-) Merci pour la balade!

    RépondreSupprimer