dimanche 4 février 2018

L'exploration de Waterhole Canyon [Arizona]

Après avoir visité Antelope Canyon, nous en voulions encore, et si possible sans les touristes cette fois-ci. Heureusement, les slots canyons sont légion dans la région de Page, nous décidons donc de nous attaquer à Waterhole Canyon :

La route enjambe le canyon avec ce pont, que nous verrons d'en dessous très bientôt !

Le canyon étant en grande partie en terres Navajo, il faut payer un permis de 10 dollars pour avoir le droit d'y accéder. Un petit parking en sable juste à côté du pont permet de passer la grille et de suivre le sentier qui descend petit à petit dans le canyon :

On descend vers le fond du canyon

Et une fois arrivés, on décide d'aller explorer du côté du pont. J'avais lu sur internet qu'il il y avait une voiture tombée au fond depuis le pont, ainsi qu'un cadavre de vache un peu plus loin. Toutes sortes de choses tombent dans les canyons !

Un peu d'aventure ! Le canyon est globalement peu étroit et bien éclairé

Le fameux pont !

Arrivés sous le pont, nous trouvons en effet la voiture, et devons rebrousser chemin car il y a deux mètres de dénivelé pour passer l'obstacle. On ne verra pas la vache, mais on l'aura bien senti tout de même : Elle ne devait plus être très loin !

La voiture fracassée au fond du canyon

Dans la direction opposée, je fais une incartade sportive en solo sur les bords du canyon, pour découvrir le great wall, un endroit semi-secret (non indiqué) dont j'avais trouvé les coordonnées GPS sur internet. C'est donc le GPS de mon téléphone qui m'y guide, et le coin est magnifique, presque digne de The Wave que nous ne pourrons pas voir, ayant perdu la loterie pour voir cet autre lieu magique. 

Le Great Wall de Waterhole Canyon est donc mon lot de consolation :

Le Great Wall (grand mur)

Nous avançons davantage pour rejoindre le secteur des narrows, où le canyon commence à ressembler à Antelope, et c'est donc magnifique :


C'est étroit !

Nous arrivons ensuite à l'échelle, qui marque la fin de notre parcours, car la suite est assez sportive sur une vingtaine de mètres :

L'échelle un peu rafistiolée...

Je grimpe l'échelle seul, me contorsionne sur les quelques mètres sportifs qui suivent, et me voilà au dessus des narrows, Adeline et les petits sont donc là en dessous dans la faille à m'attendre :

Les narrows vus du dessus

Le canyon est assez long et pourrait être randonné pendant une journée complète. Avec les petits, nous limitons notre aventure à trois heures de long. Nous sommes en octobre, mais cela reste le désert et nos réserves d'eau sont limitées, donc à 25-26 degrés en plein soleil, nous restons prudents et prenons une jolie photo souvenir :

Waterhole canyon : On l'a fait, et sans guide !

Une bien belle aventure que nous recommandons donc vivement dans les environs de Page. Nous avons croisé trois familles / groupes en trois heures, donc c'est vraiment l'opposé de la folie touristique à Antelope, ce qui est super appréciable. A peine moins joli, encore que parfois Waterhole rivalise plutôt bien avec Antelope Canyon :



Voilà pour cette escapade en territoire Navajo ! Prochaine étape : Le Grand Canyon !


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire