samedi 21 juillet 2018

La rentrée scolaire aux USA

Et voilà, Thomas va à l'école ! Sa rentrée a eu lieu le 19 juillet, ce qui peut paraître surprenant... Je vais donc tout vous expliquer !

Photo avec la mascotte de l'école le jour de la rentrée !

Pourquoi une rentrée en juillet ? Tout simplement parce que le district scolaire dans lequel nous nous trouvons a adopté un système différent où l'école est ouverte toute l'année ou presque. Les élèves alternent 3 mois d'école suivis de 3 semaines de vacances, plutôt que deux mois d'affilée durant l'été. Les vacances sont donc mieux réparties.

Il y a 4 "tracks" ou 4 emplois du temps différents et décalés, de sorte à ce que 3/4 des élèves soient à l'école en continu, tandis que la 4ème track est en vacances (à l'exception de deux semaines et demi en juillet où tout le monde est en vacances). Voilà à quoi ça ressemble :

Thomas est dans la track D (bleue). Ses premières vacances seront donc en octobre.

Chaque famille doit donc choisir sa track, et bien évidemment certaines sont plus plébiscitées que d'autres. Le jour de l'inscription à l'école, certains parents ont littéralement campé depuis la veille au soir pour être sûr d'être les premiers à inscrire leur enfant à 8h le lendemain, et donc avoir la track de leur choix, puisque la priorité suivait l'ordre des inscriptions !

Pour vous montrer à quel point c'est dingue, j'y étais allé à 6h30 du matin (pour 8 heures), et Thomas était seulement le 64ème inscrit ! 63 parents ont donc fait la queue avant 6h30 du matin...

Un dernier câlin frère-soeur avant le début de la classe...

Nous avons eu notre second choix de track malgré notre 64ème place, car nous voulions évidemment faire l'inverse de ce que tout le monde fait, à savoir éviter les vacances en juillet-août, en pleine saison où il fait 40 degrés, où tous les prix sont plus élevés et les attractions pleines à craquer avec les touristes étrangers... Non merci, on préfère voyager hors-saison !

Devant la salle de classe, on dépose le goûter dans la benne en plastique, et c'est parti !

Thomas effectuait donc sa première rentrée en école publique, au kindergarten, l'équivalent de la dernière année de maternelle en France. Toute sa scolarité se fera dans cette track D, et Clara sera automatiquement ajoutée à cette track quand elle rejoindra l'école, de sorte à ce que les enfants soient en vacances en même temps.

La veille, la maîtresse nous a remis ce petit paquet "anti-stress" à mettre sous l'oreiller la nuit avant la rentrée, de sorte à bien dormir et à ne pas avoir peur du grand événement !

Le jour avant la rentrée, nous avons eu une petite réunion avec la maîtresse pour faire connaissance et découvrir la salle de classe. La maîtresse a aussi un site internet où les parents peuvent se connecter pour échanger et voir des photos de ce qui se passe en classe, ainsi que des petits résumés de ce que font les enfants en classe !

Visite de la salle de classe la veille de la rentrée. Tout est flambant neuf, l'école a ouvert en 2017 !

Et le jour J, nous sommes accueillis par tous les enseignants, le principal de l'école, la mascotte, et tous forment une haie d'honneur pour accueillir les élèves. Tout simplement super !



Thomas était tout content d'apprendre qu'il irait à l'école tous les jours. Il est aussi fan du logo de son école, car aux US chaque école a un logo, une mascotte, et un nom donné aux élèves, principalement utilisé pour les équipes sportives. Tout ceci avait été décidé par un vote, et même si on avait choisi Mustangs, c'est finalement Griffins qui a gagné :

How cool is that?

Le second jour, nous sommes allés à l'école en vélo, et Thomas arborait le t-shirt de l'école, ce qui est pratique courante les vendredis. A noter aussi que l'école incite les enfants (et parents) à aller à l'école à pied ou en vélo, ce qui n'a rien de surprenant vu d'Europe, mais est définitivement un progrès énorme aux Etats-Unis, où la voiture est reine.

Du coup, les enfants qui parcourent le plus de distance à pied ou à vélo durant l'année scolaire vont être récompensés, et tous les jours à la grille d'entrée, ils doivent montrer leur code-barre pour gagner des points ! Il y a même un site web pour suivre la distance parcourue, calories consommées, et ainsi de suite... Dingue, quoi.

Départ en vélo le second jour... Et footing pour papa !

Voilà donc pour cette rentrée 2018. Tout s'est super bien passé ces deux premiers jours, et nous vous tiendrons informés de la suite des événements ! En attendant, si vous avez des questions sur le fonctionnement de l'école ou autre, n'hésitez pas à nous en faire part dans les commentaires ci-dessous.

5 commentaires:

  1. Une fois de plus, le système américain est en avance sur l'Europe (et sur la France). Quelle excellente idée que ce décalage ! Vous avez tout à fait bien choisi de ne pas avoir les vacances d'été durant juillet-août. Ici en France, les parents n'ont pas le choix et râlent souvent (pour le principe, on est Français lol) de devoir partir là où les locations sont le plus cher et où il y a le plus de monde...
    J'adore le sens du spectacles des Américains : quel bonheur que la présence d'une mascotte, que la haie d'honneur à la rentrée et quelle bonne idée que la visite de la classe la veille, le paquet anti-stress :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est clair que la rentrée a été un événement "fun", tout est fait pour mettre parents et enfants à l'aise... Et que dire du principal qui fait aussi traverser les enfants devant l'école avec son petit panneau stop... On n'aurait jamais vu ça en France !

      Supprimer
  2. A propos du choix des tracks, je te reconnais bien là : penser différemment de la masse :)
    D'ailleurs, je trouve le système de tracks bien fait et bien pensé. Cela évite d'avoir tout le monde en congé en même temps. Mais alors les élèves des différentes tracks sont dans des classes différentes ? Sinon, il y a toujours une track qui n'est pas là.

    Le paquet anti-stress a fonctionné pour Thomas ?

    Pour connaître la distance parcourue, les calories brûlées, ... il calcule simplement la distance entre la maison et l'école (via Google maps ou autre) ? Ou bien ont-ils un bracelet ? Ou un autre moyen ?
    Avec un papa qui fait du footing, Tommy va assurément vite grimper à la 1ère place. :)

    Et sinon, il y a déjà d'autres activités sportives (type Basket, Base-ball, ...) de prévues pour Thomas ?

    Tu n'as pas parlé du financement 'particulier' (vu d'ici en tout cas) de l'école ? C'est pour ne pas choquer ? :) Comme je te l'ai déjà dit, je trouve ce système de financement magnifique et plus 'normal'

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'avoue que pour les tracks, je ne sais pas encore tout, car toutes ne sont pas utilisées à tous les niveaux, en fonction de le demande.

      Pas de stress pour Thomas, le paquet a fonctionné :-)

      Pour la distance / calories, c'est juste un code barre scanné à chaque entrée, et ensuite la distance est calculée via Google Maps certainement.

      On a inscrit Thomas au foot, mais indépendamment de l'école. On verra quelles sont les équipes sportives proposées dans son école, amis je crois que le foot n'en fait pas partie.

      Pour le financement, ce n'est probablement qu'une petite partie qui vient du privé. J'ai oublié d'en parler, et après 1h30 sur l'article, il était temps de conclure. Ce sera pour une prochaine fois.

      Supprimer
  3. Bon courage Thomas, tu es parti pour de longues années, autant que ce soit le plus cool et joyeux possible. Ce système me semble bien pour les enfants, ici c'est pas prêt de changer, d'ailleurs surtout pas changer, on préfère passer son temps à "discutailler"

    RépondreSupprimer