dimanche 20 février 2022

[Alaska] Les fjords de Kenai

Retour en Alaska avec notre passage à Seward, de l'autre côté de la péninsule de Kenai, où nous avons visité le parc national des fjords de Kenai, majoritairement en bateau car ce parc est constitué de multiples glaciers qui finissent dans l'océan.

Bear Glacier

Nous avons donc fait une croisière d'une journée dans les multiples fjords à proximité de Kenai. Au départ le matin, les nuages étaient bien présents et le temps gris, mais le ciel est devenu bleu dans la journée, nous permettant de prendre de jolies photos.

La petite ville de Seward à peine visible dans les arbres au pied du mont Marathon, qui est l'objet d'une course à pied de 5 kilomètres tous les 4 juillet : Les coureurs partent de Seward, grimpent au sommet à 906 mètres d'altitude , et redescendent à fond la caisse au niveau de la mer !

La croisière a été merveilleuse, avec de nombreux animaux rencontrés en chemin. Le bateau s'arrête fréquemment dans de petites criques au calme pour observer paysage et faune.  

Arrivez-vous à trouver l'aigle sur cette photo ?

Plus loin, c'est une baleine qui longeait la côte et que nous avons pu suivre pendant quelques secondes - impressionant d'entendre sa respiration et de voir le jet d'eau qui va avec :

Une baleine qui longe la côte à quelques dizaines de mètres du bateau

Que dire de plus ? Magnifique !

Le moment fort de la journée fut l'approche du glacier Holgate, absolument gigantesque. Pour vous donner une idée, regardez la taille du bateau de croisière en bas à gauche (avec 300 personnes à bord) par rapport au mur de glace derrière :

Le glacier Holgate

Plus on approchait du glacier, plus on pouvait sentir le froid intense qui en émanait. C'était comme faire face à un gigantesque frigo à ciel ouvert !

Le mur de glace

C'était la première fois que nous approchions un tel glacier. J'avais visité la mer de glace quand j'étais petit, et vu de loin le peu qu'il en restait il y a 10-12 ans, mais là ça n'a juste rien à voir au niveau taille. C'est littéralement une montagne de glace qui vient toucher l'océan !

Au pied du glacier

Après avoir apprécié le glacier, le bateau prend le chemin du retour et approche plusieurs petites îles pour voir la faune de près. En chemin, nous rencontrons à nouveau des baleines, et assistons au spectacle de leur montée à la surface pour respirer, puis le début de leur descente dans les profondeurs, bien visible avec la queue qui sort de l'eau à la fin du "plongeon".

Cette fois-ci, nous étions entouré de plusieurs baleines, et nous les avons vu plonger les unes après les autres

Il y en a du monde sur cette île !

La météo était au top à ce moment de la journée, grand ciel bleu sans nuage, température agréable, parfait pour apprècier les paysages verts et sauvages de la côte :

Magnifiques paysages mis en valeur par une météo idéale

Seward apparait à l'horizon

Après la croisière, nous sommes allés voir Exit Glacier juste à côté de Seward, qui est le seul glacier accessible "par la route" avec un peu de randonnée.

Train à Seward

Au "pied" d'Exit Glacier, qui récède à vitesse grand V, comme on peut le voir sur le chemin qui mène au pied du glacier : Des marqueurs indiquent où le glacier finissait en 1950, 1990, 2010, etc.


Voilà pour cette journée bien remplie et pleine de magnifiques souvenirs ! Sans aucun doute l'un des jours les plus marquants de ce périple en Alaska. On recommande définitivement cette croisière sur la journée dans les fjords de Kenai !





6 commentaires:

  1. Magnifique article, les photos sont sublimes... Bravo Alain. Ca donne envie de s'y rendre. Malheureusement cet écosystème est en grand danger...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci ! L'une des choses très positives de ce voyage était de voir qu'il reste encore de grands espaces sauvages "préservés" de l'activité humaine, et que des glaciers aussi gigantesques soient toujours là. Mais c'est sûr qu'il y a du travail pour que cela reste le cas dans 10 ou 20 ans.

      Supprimer
  2. Toujours aussi magnifique de voir des glaciers.
    En août 2021, j'ai eu l'occasion de faire de la randonnée glaciaire et de l'escalade (avec piolet, crampons, ...) sur la mer de glace. C'était vraiment TRES impressionnant, surtout de voir la vitesse de fonde des glaciers. Il y a de véritables torrents qui se forment et qui dévalent jusqu'à Chamonix. Ca permet vraiment de se rendre compte de la vitesse de fonte et du réchauffement climatique.

    Même si la mer de glace n'est pas encore encore une "flaque d'eau" (comme je l'ai vu dans certains médias), elle est encore assez impressionnante. Mais il y a aussi des marqueurs qui indiquent à quel endroit le glacier se trouvait en 2000, 2010, 2012, ... Ca fond vraiment à vitesse grand V. Et dire qu'au 18ème siècle, la mer de glace descendait jusqu'au centre de Chamonix.

    Une expérience à faire au moins une fois dans sa vie !

    Les paysages en Alaska sont juste splendides, magnifiques.

    PS : Non, je n'ai pas vu l'aigle

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Effectivement, ça devait être fun de faire une rando avec crampons et tout sur le glacier. On a essayé sur Exit Glacier juste en baskets, c'était pas simple, et surtout assez effrayant de découvrir de grandes crevasses dans la glace quasiment sous nos pieds... Les kids ont rapidement fait demi-tour :-)

      Supprimer
  3. Chouette reportage, on peut enfin voir un glacier qui n'a pas l'air de trop mal aller, peut être que je me trompe.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ceux-là ont effectivement encore pas mal de temps devant eux, mais ils se trouvent bien au nord, où il fait nuit quasi tout le temps durant l'hiver, ce qui aide à préserver le froid plus facilement.

      Supprimer