dimanche 20 octobre 2019

Ecole aux USA : Le premier vrai bulletin scolaire !

Thomas ayant eu sa rentrée scolaire en juillet, son premier trimestre vient de se terminer et nous avons eu son premier bulletin de notes ! Il est en 1st grade, l'équivalent du CP en France, et c'est donc une grande découverte pour lui comme pour nous.

Thomas et son bulletin de notes - et son diplôme pour n'avoir manqué aucun jour d'école ce trimestre.

Nous savions déjà que Thomas se débrouille bien car on on a les résultats de ses tests plusieurs fois par semaine. C'est d'ailleurs rigolo car certaines notes sont sur 7, sur 10, sur 15, voire même sur 24...

Au moment du bulletin, toutes ces notes sont converties en un pourcentage, et c'est ce pourcentage qui détermine la fameuse "lettre", A pour excellent, B pour bien, C pour moyen ou N pour "doit s'améliorer". A priori la grille de l'école de Thomas ressemblerait à ça :

A: 90-100 %
B+: 87-89 %
B: 83-86 %
B-: 80-82 %
C+: 77-79 %
C: 73-76 %
C-: 70-72 %

En tant que parent, on voulait bien évidemment que Thomas ait des A partout, et c'est pratiquement le cas, avec juste un B+ en Maths et un en écriture, mais bon 89,1 % en Maths ça fait 17,82 / 20 de moyenne donc ça ira bien pour la "plus mauvaise note" de son bulletin.

Un point intéressant également, c'est que l'état de Californie suit et aide les enfants dont l'anglais n'est pas la langue parlée à la maison. On a une section à ce sujet sur le bulletin pour suivre le progrès :


C'est d'ailleurs quelque chose de bien géré car plutôt que de faire des heures supplémentaires aux enfants ou de les mettre dans un groupe à l'écart, c'est une enseignante spécialisée qui vient de temps à autre se mêler à la classe et passe du temps individualisé avec chacun des élèves concernés.

Il y a également un test par an effectué par cette même enseignante pour évaluer les progrès réalisés.

On a un jour de pluie en septembre, alors c'était l'événement, nos deux loustics étaient fin excités de mettre leurs capuches et tout ! Notez que les jambes restent à l'air... On est en Californie après tout !

Pour rester dans le domaine international, l'école a également organisé une fête pour célébrer les différentes cultures de chacun, et tous étaient invités à venir en tenue traditionnelle et amener un plat de leur pays d'origine.

Il y a plus de 90 nationalités représentées dans notre ville et l'anglais est la langue parlée à la maison pour seulement 40% des foyers, donc nous avons eu droit à des dégustations de plein de pays différents : Inde - Chine - Corée du Sud - Philippines - Suède - Italie - Mexique - Brésil - Egypte - Iran, et j'en oublie certainement !

Clara quant à elle est toujours en pre-school, c'est à dire pas encore dans le système public officiel car trop jeune. Elle y débutera l'été prochain en TK (Transitional Kindergarten).

Des questions ? N'hésitez pas à les poser en commentaires.


7 commentaires:

  1. Bravo Thomas, ils auront de la chance tes enfants ils seront parfaitement fluent.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ils le sont déjà... Le plus dur c'est même le français maintenant !

      Supprimer
  2. Thomas était habillé avec un béret et une baguette sous le bras? C'est la représentation qu'on a de la France à l'étranger mais pas sûr que ce soit encore d'actualité...
    Et il avait amené quoi comme plat local? Là il y a du choix...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pour le coup on ne savait pas à quoi s'attendre donc pas de déguisement ni de plat apporté... On fera mieux la prochaine fois.

      Supprimer
  3. Comme je l'avais déjà dit à Adeline, j'ai vraiment du mal à reconnaître Thomas sur la première photo, comme si son visage avait été retouché. Bizarre !

    Jour de fête qd il pleut, j'adore. Mais on garde qd même le shirt même s'îl pleut. Pour les 2-3 gouttes qu'il a dû tomber.
    Ici pour l'instant, c'est jour de fête qd il y a du soleil seulement un jour. Autre région, autre climat.

    Ça, c'est ce que j'appelle de la diversité : 90 nationalités avec 60% de langue étrangère. Pour Arlon, j'ai beau chercher mais je ne vois aucun chiffre qui ne fait mention du nombre de nationalités différentes, comme si on n'avait pas fait de statistiques là-dessus ou que c'était tabou ...
    N'empêche, c'est une richesse exceptionnelle pour la Californie et les USA en règle générale. Et le corps enseignant a pu s'adapter parfaitement.

    Et bête question, ils ont des cours de math, anglais, gymnastique, ... comme on avait ? Et quid de la religion ?

    Good job Tommy !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pas de religion à l'école, ça non ! Les "matières" du bulletin de notes sont : Lecture, Ecriture et langage, Parler et écouter, Maths, Histoire / Sciences sociales, Sciences, Comportement, Education Physique, Informatique et Technologie.

      Supprimer
  4. Qu'est ce qu'il a grandi Thomas dis donc ! C'est à peine si je l'ai reconnu sur la première photo !

    RépondreSupprimer