dimanche 18 octobre 2020

2020 est bientôt finie - Business update n°23

 A la fin de chaque trimestre, je vous ai habitués à avoir une "business update" qui consiste à résumer nos diverses activités professionnelles aux Etats-Unis. L'année 2020 étant ce qu'elle est, ne vous attendez pas à voir des conférences à Sydney ou des voyages pro en Inde. Mon dernier voyage business remonte à Charlotte en janvier dernier, c'est dire !

Clara et Thomas à Sedona début octobre, devant un panorama magnifique à Sugarloaf Mountain

Début octobre, nous avions planifié un voyage différent de toutes nos précédentes aventures : Il n'y avait qu'une seule destination, et Clara allait à l'école tous les matins, tandis que je travaillais pendant le temps d'école. L'après-midi, c'était randonnée, exploration, et fun !

Nous avons loué un Airbnb à Sedona pendant une semaine. L'idée était de changer d'air, fuir la fumée des feux de forêt en Californie, et simplement vivre en Arizona pour quelques jours.

Pas un road-trip donc, mais plutôt une courte expérience de vie dans un autre état, puisque nous avions notre propre appartement sur place et les activités business / école en parallèle.

Tout le monde est ravi au pays des roches rouges !

Si vous nous suivez depuis quelques temps, vous savez certainement qu'une année comme 2020 ne peut pas nous faire plaisir, puisqu'elle nous a empêché de voyager, a perturbé nos activités business, et a été globalement une année de merde à ce jour. Il fallait donc trouver un moyen de tirer profit de cette année pourrie, et c'est la raison de ce voyage qui avait donc plusieurs buts :
  • Expérimenter un mode de "semi-retraite" pour moi, avec travail seulement le matin
  • Vivre dans un autre état et voir si on pourrait se plaire ailleurs qu'en Californie, au cas où elle devienne invivable d'ici quelques années.
  • Et surtout, profiter de l'école à distance pour pouvoir voyager tout en allant à l'école !
Clara a gravit une montagne que son frère et sa maman n'ont pas pu faire jusqu'au bout. 170 mètres d'ascension de Cathedral Rock, du sable rouge jusqu'aux oreilles, et même pas peur !

Nous comptons faire un autre voyage, au Texas cette fois-ci, en Novembre. Celui-ci sera plus orienté road-trip, même si l'idée sera aussi de tester le Texas par la même occasion.

Et les activités business dans tout ça ? On a réussi à complètement gommer l'impact du coronavirus et atteindre l'objectif chiffré que j'avais fixé pour cette année. Non sans mal, c'est certain, mais on va y arriver, c'est certain aussi.

Et vu qu'une année particulière demande une réaction exceptionnelle, il se pourrait même que l'on approche de notre record de 2019, au final.

Clara a capturé son papa en plein travail au chalet, après avoir piqué mon téléphone pour prendre la photo !

Ceci dit, 2020 aura été une année fatiguante. J'ai travaillé avec des clients moins idéaux que d'habitude pour nous assurer de passer la pandémie de façon comfortable, ce qui n'est pas fun, car j'ai travaillé beaucoup plus que ce que je voudrais. C'est simple, j'aurais voulu suivre l'école des enfants à la maison, mais je n'ai pas eu le temps de le faire une seule fois.

Du point de vue de notre chalet, le coronavirus, les feux de forêt, le parc national de Yosemite, et j'en passe, nous ont fait fermer les locations sur Airbnb pendant une grande partie de l'année.

Et puis, le fait que les enfants soient limités dans leur évolution (sport, école, etc.) est ce qui me chagrine le plus au final. Je ne parlerai même pas de l'éléction présidentielle. On a juste hâte que tout ça finisse !

Les revenus des locations du chalet ont été complètement hors de contrôle cette année, avec Octobre qui devrait être le second meilleur mpis de l'année, ce qui n'a pas beaucoup de sens


On a un peu le sentiment d'avoir été attaqués de toutes parts en 2020, et quand les choses ne vont pas comme je veux qu'elles aillent, j'ai une tendance à prendre des décisions proportionnelles à l'ampleur de l'attaque subie (style quitter la France et déménager en Californie il y a six ans, pour ne citer qu'un exemple).

Du coup, nous sommes dans une période où de gros changements sont envisagés, certains en cours et bien avancés, d'autres en phase de réflexion. Ils devraient constituer une étape vraiment importante pour notre avenir, et j'ai hâte de pouvoir vous en parler sur le blog d'ici la fin de l'année !

En attendant, je vais laisser votre imagination spéculer. N'hésitez pas à faire vos pronostics en commentaires, il y a quelques indices dans cet article de toutes façons... Affaire à suivre !





dimanche 23 août 2020

Valley of Fire, Nevada

En février dernier, nous avons fait un road-trip jusqu'à Las Vegas et même plus loin car nous sommes allées jusqu'à Valley of Fire (la vallée du feu), un parc de l'état du Nevada qui se trouve 1 heure de route au nord-est de Vegas.

Vue depuis l'entrée Ouest du parc, pas mal de verdure après l'hiver !

Ce parc est un super condensé de beaucoup d'autres paysages de l'ouest américain. Si vous rêvez de visiter le Far West mais n'avez pas le temps ou le budget d'aller à Arches, Monument Valley, Death Valley, Bryce Canyon, Grand Canyon, etc., Valley of Fire est une très bonne alternative et facilement accessible sans des heures et des heures de route.

La section des Beehives (ruches) vers l'entrée Ouest

L'érosion fait de véritables cabanes dans la roche

Le nom du parc vient de la couleur des roches, rouges comme le feu à de multiples endroits. On a même pu voir des pétroglyphes sur le Atlatl Rock non loin de l'entrée Ouest :

Le nom de ce rocher vient des dessins qui montrent des hommes avec un baton au dessus de leur tête, un Atlatl, qui est un lance-flêches utilisé pour chasser (démo vidéo ici)

Arche près de l'Atlatl Rock

Tout le parc n'est pas "rouge" et certaines sections ont davantage de contrastes de couleurs :


L'un de nos objectifs cette journée là était d'atteindre la Fire Wave (la vague de feu), qui n'est accessible que par un sentier de promenade de 2,4 kms de long, aller-retour.

En marche pour Fire Wave !

La géologie fait des merveilles

La Fire Wave, un rocher sur lequel semblent onduler des vagues de feu

Le sentier de Fire Wave est plein de formations rocheuses toutes aussi surprenantes et colorées les unes que les autres

Coucher de soleil enflammé... de carte postale !

Le parc est suffisamment grand pour une journée bien remplie, voire plus. Nous n'avons pas eu le temps de tout visiter, les jours étant plus courts en février. Il faudra donc y retourner !

Avant de partir, une Lamborghini (et oui, Vegas n'est pas loin) s'est garée juste à côté de nous. Courbes italiennes à côté de courbes américaines ! Pour le coup, la Tesla a un bien meilleur coefficient aérodynamique que la Lamborghini... Mais pas besoin de bouches de refroidissement à l'avant.

Le soir, retour à Las Vegas en passant par le lac Meade. Un parc vivement recommandé pour toute personne qui s'aventure à Las Vegas !