dimanche 22 mai 2016

San Diego - Old Town

Fin avril / début mai, nous avons passé 4 jours à San Diego, deux pour visiter et deux pour travailler, comme je vous l'avais expliqué ici. Arrivés le vendredi soir assez tard en avio, nous avons mis le cap dès le samedi matin sur la vieille ville, quartier historique de San Diego :

Old Town San Diego est le state park le plus visité de Californie

Old Town est un quartier assez grand et très différent d'un autre quartier historique que l'on connait bien : le vieux Sacramento.

Et c'est bien normal car le vieux San Diego est né bien avant la ruée vers l'or et la Californie : C'est tout simplement le premier endroit où les Espagnols se sont installés sur la côte ouest des USA en 1769, après que Cabrillo ait découvert les lieux en... 1542 !

Eglise dans le vieux San Diego

L'influence architecturale espagnole / mexicaine est partout, et quelque peu comparable à Santa Barbara : Nous avons donc trouvé tout cela très joli.

Murs blancs, cactus, palmiers, ciel bleu : C'est Old Town San Diego !

Le vieux San Diego se parcourt à pied et trouver une place de parking aux alentours n'a pas été simple. Le midi, difficile de résister à l'appel des multiples restaurants mexicains que l'on peut trouver surplace, surtout quand ces derniers offrent des repas gratuits aux enfants :

La terrasse couverte de fleurs où nous avons mangé

Des musées et expositions diverses retracent l'histoire de San Diego et de la conquête de l'Ouest. On peut bien évidemment prendre la pose dans une diligence, comme à la grande époque :

Clara et son super chapeau !

Le grand hôtel Cosmopolitan où l'on peut toujours passer la nuit - les prix commencent à $139 la chambre !

Nous avons facilement passé 2-3 heures à nous promener dans ces rues dépaysantes. San Diego s'étendant sur de nombreuses collines, il y a toujours des choses intéressantes à voir lorsqu'on lève la tête, bien souvent de grandes maisons entourées de palmiers :

Sur les hauteurs, toujours plus de palmiers

La prison n'est pas très sympa, un gros bloc de métal en plein soleil, je plains ceux qui ont dû rester des jours là-dedans :

Bon ok, la porte a des ouverrtures pour laisser circuler l'air... Mais il doit faire sacrément chaud en plein soleil dans cette cage.

Une des rues de Old Town San Diego, où tout est piéton dans les limites du state park

Et voilà pour cette première mise en bouche sympathique de San Diego. Toutes nos phoyos de Old Town (29 en tout) sont en diaporama ci-dessous, et la suite de ce week-end sympathique viendra plus tard sur le blog :

dimanche 15 mai 2016

Une histoire de cowboy

Hier, alors que je m'entrainais dans les environs de notre nouvelle maison, je croise deux gros pick-ups arrêtés au bord la route, avec chacun une bétaillère attachée à l'arrière. Pour vous donner une idée, cela ressemblait à cette photo prise au Texas, où c'est même un véhicule de police, ce qui est encore plus surprenant, n'est-ce pas ?

Police de Fort Worth - ça ne rigole pas !

Entre les deux pick-ups, des ranchers discutaient. Notre lotissement, qui s'appelle d'ailleurs Kavala Ranch, est entouré de champs à perte de vue où les vaches vivent paisiblement. Parmi les 4 ranchers, deux étaient de véritables rednecks en short et t-shirt, bien gras et effectivement rouges de coups de soleil de la tête aux pieds.

Les deux autres étaient des vrais cowboys en jeans, bottes de cuir et magnifiques chapeaux stetson vissés sur la tête. Tous quatres semblaient être là pour récupérer du bétail.

Mon stetson sur la table d'un saloon - je fais toujours mon possible pour bien m'intégrer dans l'environnement !

A mon second passage, il n'y avait plus qu'un pick-up au bord de la route, vidé de ses occupants. A une centaine de mètres de là, je vois mes deux rednecks sur des quads en train d'encercler les vaches pour les regrouper dans le champ. Je suis un peu déçu, mais après tout, nous sommes en 2016, donc ce n'est pas si surprenant si le quad est devenu la norme du rancher.

Je continue de courir et cinq cent mètres plus loin, j'aperçois finalement le second pick-up, garé en bordure de champ, la remorque tournée face à une cloture ouverte. Lorsque je passe à côté, je vois mes deux cowboys rejoints par un troisième élément, chacun en train de préparer son cheval avec de superbes selles en cuir, lasso et tout l'équipement caractéristique.

Cowboy à Fort Worth, Texas

Deux aller-retours plus tard, les rednecks et leurs quads avaient déjà disparu avec leur pick-up, alors que les cowboys étaient toujours en train de préparer leur cheval, à l'ancienne. J'étais super content car ce champ est celui qui se trouve juste derrière notre maison, alors savoir que ce dernier est géré par de vrais cowboys à cheval, c'est tout simplement formidable :

La vue depuis notre chambre à coucher, avec ce grand champ qui est une réserve naturelle occupée par des dizaines de vaches, non visibles sur cette photo

De retour à la maison à la fin de l'entrainement, je me précipite à la fenêtre de notre chambre et appelle aussitôt Adeline et Thomas : A l'horizon, on pouvait distinguer les chevaux en train de regrouper le bétail. Je leur ai alors raconté ma petite histoire en leur assurant que trois vrais cowboys étaient sur ces chevaux, juste là derrière notre nouvelle maison. N'est-ce pas magique ?

Pendant ce temps-là, Clara est plutôt tranquille pendant sa sieste...

Je pensais que cette petite histoire illustrait bien notre nouveau cadre de vie, où nous avons plus que jamais le sentiment d'être dans le Far West, au contact de la nature. D'ailleurs, à chaque sortie course à pied, je croise des petits lapins qui gambadent partout, quand ils ne sont pas carrément dans notre jardin :

Un petit bunny, comme dit Thomas lorsqu'il voit un lapin

Vous aurez plus de photos de notre nouveau lotissement dans les jours à venir. J'ai préparé une bonne petite collection, reste plus qu'à écrire l'article qui va avec ! Affaire à suivre donc...