jeudi 10 août 2017

Hilo et le nord est de Big Island [Hawaii]

Et voilà, nous y sommes ! Dernier article de notre road-trip à Hawaii ! Nous avons passé nos derniers jours à Hilo, sur la côte est de Big Island, qui est l'une des villes les plus pluvieuses des USA, et même la plus pluvieuse du pays si on en retirait l'Alaska.

Du coup, avec un climat tropical humide, c'est une véritable jungle, complètement à l'opposée des champs de lave désertiques de l'est de l'île :

C'est dense au bord des routes !

Hilo est la plus grande ville de Big Island avec 42 000 habitants, et est surtout visitée pour les magnifiques cascades que l'on trouve à sa proximité immédiate. Commençons par Rainbow Falls par exemple :

Rainbow Falls à Hilo

La plus haute chute d'eau, et probablement l'une des plus jolies, se trouve à Akaka Falls State Park. Le paysage autour des chutes veut à lui seul le déplacement :


L'eau tombe de 134 mètres de haut, ce qui n'est pas rien :

Akaka Falls et son environnement particulièrement vert

A Hilo même, le petit centre ville est moins touristique que celui de Kailua, et considéré plus typique d'Hawaaii, c'est à dire moins américanisé (Hawaai ne fait partie des USA que depuis 1959). On y trouve quelques devantures sympathiques pour la photographie :



Nous avons également visité un zoo gratuit qui n'a rien à envier aux zoos payants, le Panaewa Rainforest Zoo, qui est un super endroit à voir sur Hilo. Même le parking est gratuit, et on peut y voir des tigres, des tortues, des singes et toutes sortes d'oiseaux comme ces beaux perroquets :


Dans le coin, on trouve aussi de nombreux producteurs de noix de macadamia. Tout comme pour le café, nous avons visité un producteur qui offrait une visite (et dégustation !) gratuite. C'était bien bon !

Thomas prend la pose après avoir dévoré les noix dans la boutique :-)

A Hilo, nous avons eu droit à une première en road-trip : La voiture de location qui se fait cabosser sur le parking de l'hôtel alors que nous étions dans notre chambre.

Heureusement, le "coupable" a eu l'honnêteté de nous attendre, a appelé la police avant même que nous arrivions à la voiture, et tout est rentré dans l'ordre après quelques kilos de paperasse. Résultat : Cela ne nous a rien coûté, si ce ne sont 3-4 heures de contretemps durant ce séjour :

Et paf, la voiture de location !

Le dernier jour, sur le chemin du retour vers l'aéroport à Kailua, nous sommes passés au point de vue sur Waipio Valley, au nord est de l'île. Un panorama des plus sympathiques, comme vous pouvez le constater :

Waipio Valley

Il était ensuite temps de dire bye bye à Hawaii et de rentrer à la maison après 11 jours sur Big Island. Nous avons eu le droit à un dernier coucher de soleil sur l'avion, depuis l'aéroport de "plein air" de Kailua Kona :

Bye bye Hawaii, et à la prochaine !

Toute mes photos de Hilo et de l'est de l'île sont visibles ici.

samedi 5 août 2017

Le coût de la vie en Californie - Edition 2017

Il y a plus de 2 ans, j'avais publié cet article sur le coût de la vie en Californie. Pas mal de choses ont changé pour nous depuis : Achat de maison, arrivée de Clara, Thomas qui va à l'école, etc. C'est donc l'occasion parfaite de publier une petite mise à jour !

Cette carte montre bien que le coût de la vie est plus élevé en Californie, et surtout sur la côte. A l'intérieur des terres, c'est plus raisonnable.

1. La santé

A quatre avec deux enfants de 2 et 4 ans, la santé nous coûte en moyenne 1000 dollars par mois, sans avoir le moindre problème de santé, c'est à dire juste avec des visites de routine ça et là.

Enfin, Clara a fait un passage aux urgences après s'être ouvert la lèvre. Pas de point de suture, aucune intervention, mais pratiquement 600 dollars à payer pour entendre dire "tout va bien, vous pouvez rentrer chez vous".

L'accouchement avait coûté entre 5 et 6000 dollars en tout.

Tout ceci peut paraitre beaucoup, mais à revenu équivalent en Frqnce on paierait environ 800 euros de CSG/CRDS par mois, ce qui équivaut à 950 dollars, soit quasiment la même chose. La différence, c'est qu'ici on peut ajuster le coût si on le désire.

Le petit écolier !

2. L'éducation

L'éducation publique est gratuite de la maternelle au lycée, mais ne commence qu'à l'âge de 5 ans. Du coup, nous avons inscrit Thomas en pre-school pour une parfaite intégration et la maîtrise totale de l'anglais, un système qui nous coûte 420 dollars par mois pour... 3 demi-journées d'école par semaine.

Si il y allait 5 jours complets, cela coûterait environ 1000 dollars par mois pour les écoles les moins chères.

La maison, achetée au bon moment !

3. Le logement

Se loger en Californie n'est pas chose simple. Les prix sont dingues la long de la côte, où il faut être millionaire pour avoir un petit logement tout vieux. Le coût moyen à San Francisco : 1,1 million de dollars - et bien souvent c'est une ou deux chambres, pas de garage et pas ou peu de parking dans la rue !

C'est la raison numéro un pour laquelle la Silicon Valley ne m'intéresse pas, mais aussi la raison pour laquelle Sacramento est le troisième marché immobilier des US en ce moment, où les maisons ne poussent pas assez vite par rapport à l'exode massif de gens qui y arrivent.

Du coup, les prix grimpent en flèche, et notre maison vaut déjà 83 000 dollars de plus que lorsqu'on l'a acheté il y a un an et demi. Une belle opération donc !

Les prix sur Sacramento peuvent varier du simple au quadruple selon l'endroit, mais disons qu'une maison comme la nôtre (4 chambres, 3sdb, garage 3 voitures) peut se trouver dans les 400 000 dollars en cherchant bien.

En termes de taxes, il faut compter 1% du prix de la maison par an, donc dans les 4000$ pour ce genre de maison. Dans notre cas, vu que le quartier est en plein développement, avec la création de nouvelles écoles, routes, centres commerciaux, nous payons une taxe supplémentaire qui monte l'addition à 6000 dollars par an. Le prêt immobilier nous coûte 1500 dollars par mois, moins cher que notre location précédente !

La future école de Thomas vient d'ouvrir, c'est tout neuf !

4. Les services

Les prix peuvent varier considérablement, mais en en se débrouillant pas trop mal, voilà ce que différents services peuvent coûter :
  • Internet: 50$ par mois
  • Téléphone mobile: 20-30$ par mois
  • Electricité: 18$ par mois grâce aux panneaux solaires :-)
  • Gaz naturel: 5$ par mois l'été, 150$ l'hiver avec le chauffage.
  • Poubelles: 20$ par mois
  • Egouts, eau et voirie: 120$ tous les deux mois
En moyenne, tous ces différents services nous coûtent 330$ par mois.

Plus de voyages, plus de grandes distances pour revenir à la maison = plus de restaurants !

5. L'alimentation

Faire les courses nous coûte en moyenne 620 dollars par mois, avec 70$ de restaurants, soit grosso-modo 700$ par mois pour la consommation habituelle quotidienne. La plupart des expatriés doivent trouver ces chiffres super bas, et il est vrai que nous nous débrouillons pas trop mal à ce niveau là !


Ce magnifique engin ne coûte rien du tout... Moins d'un mois de revenus !

6. Les voitures

Se déplacer aux USA est relativement peu cher, avec quasiment pas de péages et une essence qui coûte pas grand chose - l'avantage d'être dans le pays troisième plus grand producteur de pétrole au monde :
  • De 60 à 90 centimes de dollars le litre de sans plomb
  • L'assurance (minimaliste dans notre cas) coûte environ 20$ par véhicule et par mois
  • Une "vignette" au prix variable. Disons 150$ par an et par véhicule.
  • La maintenance coûte assez cher cependant (au moins 100 dollars par visite)
Les véhicules sont relativement abordables, surtout d'occasion si vous êtes disposés à payer en liquide, vous pouvez négocier les prix facilement. Et ma Mustang coûte moins cher qu'une Twingo, alors...


Conclusion

Au final, notre budget mensuel moyen est de 7000$ par mois, soit environ 6000 euros au taux de change du jour. Il n'y a pas de dépense extravagante, le seul poste de dépense moins commun étant probablement notre budget voyage, à 620$ par mois en moyenne, ce qui ne représente que 9% de nos dépenses pour 90% du fun, donc l'investissement est plus que largement justifié.

Bien évidemment, ce budget ne prend pas en compte la moindre économie pour la retraite, l'éducation des enfants ou je ne sais quoi d'autre qui ne sera pas couvert par le gouvernement si nous ne le faisons pas nous mêmes. Du coup, il faut aussi mettre de côté plusieurs milliers de dollars par mois pour ces objectifs là :-)

Si vous avez des questions sur des coûts particuliers, n'hésitez pas à demander en commentaires !