samedi 24 septembre 2016

Lost in Wyoming

Après notre nuit à Grand Teton, notre plan initial était de prendre la route vers le nord du parc afin de rejoindre Yellowstone puis Cody. Malheureusement, un feu de forêt bloquait cette route, ce que nous avons pu voir de près à Colter Bay, à quelques kilomètres à peine de l'incident :

Les flammes au bord du lac - nous dormions juste en face

Le Wyoming étant un état peu peuplé et très montagneux, les routes n'y sont pas légion. L'itinéraire du jour devait donc prendre 5 heures au lieu de trois pour notre plan A, la faute à un grand détour obligé par la situation.

Heureusement, cet itinéraire bis nous a permis de traverser de superbes paysages de montagnes où nous n'aurions probablement jamais mis les pieds sans cet incendie :

Sur la route 26 en direction de Dubois

Après deux grosses heures de routes, mon téléphone indique de quitter la route majeure pour nous retrouver sur un chemin mi goudronné, mi caillouteux sur quelques kilomètres, avant de rejoindre une route qui tire tout droit dans un paysage quasi désertique :

Voilà le genre de route que j'aime !

À l'exception d'un pickup croisé en route, nous sommes absolument seuls à tracer au milieu de nulle part, en pleine réserve indienne, au milieu de paysages magnifiques. La route n'est pas exempte de pièges, devenant parfois une simple piste de terre et de graviers sur quelques centaines de mètres, avant de redevenir une route plus convenable.

En chemin, nous croisons même un groupe de mustangs au bord de la route, ravis de bénéficier de kilomètres carrés entiers à leur disposition pour galoper librement. Nous évitons une carcasse de vache sur la route, et le reste du temps, continuons de tirer tout droit à travers le vide absolu :

Quelques mustangs (chevaux sauvages) au bord de la route

Alors que Google Maps annonce une succession de virages pour franchir un col de montagne, nous nous arrêtons pour une pause déjeuner et changement de pilote : Je vais succéder à Adeline pour la partie de rallye qui nous attend. Nous voyons alors notre second véhicule en une heure de route, un pick-up conduit par une indienne qui rejoint un ranch caché au pied des montagnes.

Les rares demeures croisées jusque là étaient des ruines complètes, de véritables maisons fantômes.

Petit arrêt pour placer la GoPro sur le toit... Pas de soucis de circulation, on peut s'arrêter en plein milieu de la route et entendre arriver le moindre véhicule de loin. Nous sommes seuls au monde !

Il reste 150 kilomètres avant de rejoindre Cody et il est surprenant que nous soyions absolument seuls sur cet itinéraire bis sans le moindre panneau. Instinctivement, je jette un oeil dans le coffre où nous avons largement de quoi manger et boire pour des heures, juste au cas où...

Je reprends donc la volant et après à peine un kilomètre, la route rétrécit et vire sur une piste de sable. Au bout de 10 mètres, la Ford Focus racle le sol et le reste du chemin semble depire en pire avant de sillonner pour franchir les montagnes en face :

On y va ou on y va pas ? 

Je vérifie sur mon téléphone mais nous n'avons plus aucun réseau téléphonique, donc je ne peux que consulter la version de carte téléchargée avant le voyage. Bien entendu, notre détour imprévu frôle les limites de ma zone cartographiée. Je commence donc à comprendre que Google Maps a essayé de trouver un itinéraire sur la base des routes hors ligne, sans pouvoir accéder à toute la carte du Wyoming faute de réseau...

Du coup, nos options sont limitées et nous voici perdus au milieu de nulle part, sans même avoir de carte des routes se trouvant plus à l'Est...

Nous n'avons plus le choix, il faut faire demi-tour et revenir à la route principale, ce qui nous éloigne de Cody et risque d'allonger notre itinéraire de deux, trois ou quatre heures, qui sait... Nous n'avons pas de carte ni de téléphone.

Mieux encore, après à peine une minute sur le chemin inverse, le voyant "carburant faible" s'allume sur la tableau de bord de la voiture de lcoation. Cette fois-ci, il n'y a plus de doute, comme on dit aux US : The shit just hit the fan. (je vous laisse chercher la traduction au besoin, c'est poétique mais tellement plein de sens en pareille situation !)

Quelques extraits vidéos du parcours avec une bande son mythique pour l'accompagner :


En trois quarts d'heure de route, nous rejoignons la route principale et croisons les doigts pour l'essence... Le verdict tombe assez rapidement : La première ville (Shoshoni) est indiquée à 23 miles et l'ordinateur de bord de la Focus annonce 26 miles de carburant restant. Cela va donc se jouer à peu de choses...

En rouge la route normale, en bleu clair le détour conseillé, en bleu marine le "raccourci" proposé par notre système de navigation faute de connection à Internet... En continuant tout droit, ça allait bien jusqu'à Cody, mais en pick-up ou à cheval !

Arrivés à Shoshoni, il ne restait effectivement plus que 3 miles (4,8 kilomètres) d'essence. Nous faisons le plein et filons vers Cody où nous arrivons deux heures plus tard que prévu. La journée de route fut longue et riche en aventure, l'occasion de rappeler que dans le Far West, il faut vraiment faire le plein à chaque fois que l'on croise une station essence, car on en sait jamais où sera la prochaine...

Mais que de beaux paysages et de dépaysement cette journée là. On s'en souviendra !


mercredi 21 septembre 2016

Nos plus beaux souvenirs de l'été 2016

Cet article participe au défi blog « The 20th in America » initié par Isabelle du blog FromSide2Side et Laetitia de French Fries and Apple Pie. Même si on a du mal à considérer que l'été est terminé (il faisait encore 37 degrés avant-hier !), je vais profiter de l'occasion pour résumer tous les événements qui auront marqué ces derniers mois.

La carte verte ? Non, mais on s'en approche !

1) L'avancée de notre processus de carte verte

Début août, nous avons eu un rendez-vous pour la prise d'empreinte et de photos (le fameux biometrics appointment) et deux semaines plus tard, nous recevions les cartes d'autorisation de travail et de voyage.

C'est une avancée énorme et une grande première pour moi : Avant d'avoir cette carte, j'avais toujours été dans une situation où mon emploi était lié au sponsor de mon visa, alors que désormais, je suis autorisé à travailler pour n'importe quel employeur aux USA !

Normalement, l'étape 2 sur 3 du processus devrait être complétée d'ici quelques jours, donc on croise les doigts...

N'est-il pas heureux d'aller à l'école celui là ?

2) Thomas va à l'école !

Depuis le retour de notre road-trip dans le Wyoming et Montana, Thomas va en pre-school 3 demi-journées par semaine. Le premier jour, après sa sieste de l'après-midi à la maison, ses premiers mots au réveil furent : "On va à l'école ?".

Il a l'air de s'éclater et en redemande, donc c'est super !

J'adore ce regard et la posture qui valent bien une centaine de mots ! OMG !

3) Clara a 1 an !

Depuis le 19 septembre, Clara a un an. Elle a adoré sa petite fête d'anniversaire, le gâteau en particulier, jugez plutôt :

A moi ! A moi ! Je vais tout manger !

4) Notre road-trip Wyoming - Montana

Il me reste pas mal de choses à partager sur le sujet, mais c'est définitivement un des grands souvenirs de cet été :

Bienvenue à West Yellowstone, Montana !

5) Le type qui trace des traits partout sur les USA


Mes vols de 2016 à ce jour...

Je n'avais jamais autant pris l'avion que durant ces derniers mois... Et ce n'est pas fini, avec Los Angeles, Atlanta et Toronto à venir avant fin octobre... J'en parlerai davantage dans ma business update trimestrielle la semaine prochaine, mais aller donner des formations ou assister à des conférences aura été une grande partie de mon été, avec de jolies visites au passage comme la Caroline du Nord, Boston ou Portland.

6) Notre premier rodéo



Pour le week-end du 4 juillet, nous avons assisté au rodéo de Folsom, et c'était bien sympa ! Une première pour nous, tout comme le cinéma drive-in une semaine plus tard !

Dans la liste des expériences purement US, il nous reste la course de NASCAR et un match de foot US, probablement l'année prochaine... Car 2016 et son été ont déjà été bien remplis :-)