mardi 14 octobre 2014

La santé aux USA : Notre première approche !

Notre première expérience (en 2009) avec le 37ème système de santé mondial n'avait pas été des plus rassurantes. La santé était d'ailleurs l'une des raisons pour lesquelles nous avions choisi de retourner vivre en France à l'époque. Puis le temps a passé et nous avons décidé de revenir aux USA et de faire avec. Sauf que cette fois-ci, nous avons un bébé de 16 mois, qui lui doit faire l'objet d'un suivi régulier. Nous sommes donc allés chez le docteur pour la première visite de routine de Thomas...

Thomas chez le docteur Américain, il a trouvé la clé pour essayer de s'échapper !

En Juillet, nous avons bataillé ferme pour trouver une maison. L'autre bataille d'alors consistait à trouver une assurance santé aussi vite que possible, car ici il n'y pas de sécurité sociale pour payer les factures de santé, qui sont d'ailleurs plutôt salées :

Une pub que nous recevons toutes les semaines : 169$ seulement pour les nouveaux patients (suivez l'astérique : Prix habituel 403$ la visite ! Oui, c'est 320 euros !)

Trouver une assurance santé a été difficile, car pour ce faire, il faut une adresse, ce que nous n'avions pas encore. Et pas question de prendre de risque avec Thomas, surtout quand on sait qu'un jour d'hospitalisation coûte plus de 2000$ en moyenne. Heureusement, Barack Obama est passé par là avec sa réforme (impopulaire) du système de santé US. En Californie, il y a donc une plate-forme dédiée pour trouver une assurance santé "abordable" :

Covered California propose des assurances santé pour tous, avec aides gouvernementales et tout !

Le grand changement de la réforme Obama, c'est que les assurances santé sont obligées de couvrir un certain nombre de dépenses et de proposer des services groupés par des codes faciles à reconnaitre : Or, Argent, Bronze. Ainsi l'assurance Bronze de Kaiser Permanente est à 98% la même que celle du concurrent au niveau Bronze, et Covered California propose les tableaux comparatifs avec les prix, eux-mêmes désormais plafonnés par des lois. Car avant, c'était la jungle et il faut avouer qu'à moins d'être expert en la matière, il était dur de savoir ce pour quoi on payait et ce qui était couvert ou pas.

Alors pourquoi cette réforme est-elle impopulaire ?

  1. Elle régule la concurrence entre des entreprises privées (les services de santé) par des lois. Au pays de la libre entreprise, c'est très mal vu.
  2. Elle oblige tous les résidents US à avoir une couverture santé, c'est à dire à payer pour accéder à ces services, sous peine de payer une amende. Tous ceux qui estimaient ne pas en avoir besoin ou ne pas avoir les moyens de le faire ont donc dû s'y mettre, sans avoir le choix.
Pour être complet sur le sujet, et pour prouver à quel point il ne faut pas toucher à la liberté des Américains, Barack Obama est aujourd'hui le président le plus impopulaire des USA depuis la seconde guerre mondiale. Même Bush était plus populaire en son temps, ce qui est incroyable !
Seulement 39% des Américains étaient favorables à cette réforme du système de santé.

L'hôpital Kaiser Permanente de Sacramento est flambant neuf

Pour notre part, nous avons choisi l'assurance santé la moins chère, ce qui nous coûte tout de même plus de 600$ par mois (480 euros) pour 3 personnes. Dans ce cas de figure, on est contraint de choisir un docteur dans un centre médical de l'assurance santé, qui possède donc ses propres hôpitaux, pharmacies et docteurs !

C'est un peu perturbant lorsqu'on vient d'un système où tout est public, mais il faut avouer que c'est plutôt bien fait, car on peut avoir le CV des docteurs et les choisir selon leurs diplômes, les langues qu'ils parlent ou autres critères. On prend son rendez-vous directement depuis le site internet de l'assurance, on reçoit des confirmations par e-mail et SMS, c'est super moderne. Lorsque vient le moment du rendez-vous, on est pris à l'heure précise et tout est expliqué dans les moindres détails.

On voit une infirmière qui pose un petit bracelet à la cheville de Thomas, avec son nom et prénom, puis le docteur nous pose quelques questions, ausculte Thomas, nous faisons le point sur les vaccins, et une seconde infirmière arrive avec 5 seringues pour 5 vaccins différents... Ce que Thomas n'a pas vraiment apprécié.

Lorsqu'on repart, le docteur nous remet un dossier qui résume la visite, avec des conseils, des informations et une fiche de détails pour chaque vaccin !

Nous avons ensuite quitté l'hôpital sans avoir dépensé un centime. Thomas a eu droit à un petit livre en cadeau (et 5 pansements sur les cuisses). On nous a même proposé de nous faire vacciner gratuitement contre la grippe. Gratuitement, tout est relatif quand on sait ce qu'on paie tous les mois, mais nous avons eu un vrai service de qualité, et j'avoue avoir été très agréablement surpris de cette première visite. 

Et ce n'est pas le tout, puisqu'une fois arrivés à la maison, nous avions reçu un e-mail de remerciements du docteur de Thomas, avec le titre en français et des explications supplémentaires sur le fonctionnement du système. Certes c'est un message générique, mais il a pris une minute pour le personnaliser un peu : C'est aussi ça le sens du service typiquement US.

Le mail sympa du docteur arrivé sitôt après la visite

Je ne pensais donc pas pouvoir arriver à dire du bien du système de santé US, mais force est de constater que cette première expérience était quasi parfaite. Le problème initial d'adresse fait que nous n'avons toujours pas reçu nos cartes d'assurés, mais comme je vous l'ai déjà dit, rien ne marche du premier coup donc c'est normal. De notre point de vue; Barack Obama a vraiment fait bouger les choses dans le bon sens, même si cela a été très mal perçu ici.

Une dernière précision sur le coût de la santé : Notre contrat possède un "yearly maximum out of pocket" à 12 000$, ce qui veut dire que quoiqu'il arrive, nous n'aurons jamais plus de 12 000$ par an à sortir de notre poche en dépenses de santé (plus les 12 mensualités à environ 600$ soit plus de 7000$ par an). Du coup, pour être véritablement prêts à faire face à tout événement, il faut garder 20 000$ sur un compte en banque, juste au cas où... Ce qui n'est pas rien, n'est-ce pas ?

15 commentaires:

  1. Super article ! Merci de ces infos ! On est chez Kaiser aussi et Lana va bientôt avoir sa visite des 2 ans :)

    RépondreSupprimer
  2. Très intéressant ! C'est toujours le système de santé qui me fait réfléchir à deux fois quand me vient trop souvent l'idée d'émigrer. Quand je compare ceux des autres pays même européens avec le nôtre, je me dis que nous sommes des privilégiés. J'ai malheureusement déjà beaucoup fréquenté les hôpitaux depuis toujours (et de plus en plus souvent) et ce n'est pas avec les maux de l'âge que ça va s'arranger. Alors, je crois que je vais cesser de rêver... en tous cas pour m'établir aux USA !

    RépondreSupprimer
  3. Tu dois avoir des talents d'écrivain, pas possible autrement : j'ai tout compris du 1er coup !
    L'article est très intéressant. De ce côté-ci de l'Atlantique, on a bcp de mal à comprendre qu'une telle réforme soit si impopulaire..
    Depuis que je suis différents blogs et à chaque fois que je vais chez un docteur, spécialiste, hôpital, ... je me dis que nous avons énormément de chance d'avoir accès à tous ces soins pour un prix réduit (et encore, il y en a qui trouve encore la possibilité de râler et disent que c'est trop cher ...).
    Même si en fin de compte, nous ne connaissons jamais le prix total; alors qu'avec le système US, tu sais toujours combien cela a coûté.
    Le système US évite sûrement d'avoir recourt trop souvent aux médecins, hôpitaux, ... alors qu'ici on aurait peut-être tendance à y aller un peu trop souvent.
    Mais n'empêche qu'avoir 20000$ sur un compte juste au cas où, ça fait cher et je ne suis pas sûr que tout le monde puisse se permettre cela ...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci ! C'est sûr qu'ici les gens se soignent plutôt seuls, aller chez le docteur est le dernier recours. Quant aux 20000$, lorsque je vois les SDF dans les rues, la plupart sont en fauteuil roulant, ou avec un membre en moins, ou autrement éclopés : Je pense tout simplement qu'ils n'avaient ni assurance santé, ni argent de côté pour payer la facture... D'où la nécéssité de de blinder au maximum.

      Supprimer
  4. Et les 600$ par mois comprennent aussi les soins dentaires, soins pour les yeux, ... ? Ou bien est-ce aussi une (des) assurances en plus ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Non, non, il faut une autre assurance pour les soins dentaires, et la vue je pense aussi ! Pour les dents, c'est moins cher tout de même (on paie 10$ par mois pour Thomas)

      Supprimer
  5. Nous nous payons l'URSSAF pour nous assurer et je peux te dire que c'est très, très lourd, ils nous faut aligner les heures de boulot, style 80 h/semaine pour pouvoir payer. C'est vrai que nous avons cette immense chance de nous soigner correctement. La CMU nous coûte chère, mais il faut reconnaître que cela permet à des personnes en difficulté d'avoir accès aux soins.
    Au fait, je voulais te demander si comme entrepreneur, tu avais l'URSSAF ou autre, à régler obligatoirement. Claudine.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Aux US, non il n'y a pas de taxes pour la santé puisque chacun gère sa propre assurance privée, donc le domaine public n'a pas à imposer les citoyens là-dessus.

      Les salariés en revanche paient le "Medicare" sur chaque feuille de paie, ce qui est une assurance santé pour leur retraite. Disons qu'à 65 ans et plus, 50% des dépenses santé sont prises en charge par le Medicare pour les personnes ayant cotisé à ce système.

      Supprimer
  6. Par rapport au système de santé, les américains n'aiment pas non plus avoir à payer pour les autres. Car en cotisant chaque mois, on paye pour les autres (même si on reçoit aussi quand on a besoin).
    De mon côté, je trouve aussi leur système bien rodé chez Kaiser Permanente même si je n'aime pas leur façon de pousser à la vaccination et de faire les vaccins sur le moment sans avoir un temps de réflexion !
    Pauvre Thomas avec ces 5 vaccins. J'espère qu'il n'a pas trop mal réagit après.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Thomas l'a super bien pris (enfin, ur le coup il était plutôt contrarié ! L'infirmière n'avait pas encore passé la porte qu'il lançait déjà un bon "bye bye" d'un air de dire, "bon débarras !").

      Les vaccins étaient exactement les mêmes qu'en France, à un près (varicelle je crois), du coup on n'a pas eu le même sentiment que toi sur le temps de réflexion.

      Supprimer
  7. Super intéressant. Je connaissais déjà le pratique. Totalement différent chez nous où la santé est gratuite mais pas les médicaments.

    Sans mutuelle, tu payes 500 par visite chez le dentiste par exemple (La Mister va payer 650 pour radio + détartrage facturé 384 !!! et examen)

    En général, ta boite te couvre donc tu as peu à dépenser. Les coûts varient. Entre 30 et 150 par mois et par personne en général mais ça couvre TOUT. Quand tu bosses pour une super boite ca te coute 30 $ par personne voire pour la famille.

    Cela dit, je couvre que la couverture est meilleure en Ontario qu'en Alberta MAIS comme les médecins sont gratuits, bon courage pour en trouver un qui ne passe pas juste 15 min avec toi !

    RépondreSupprimer
  8. Quelle coïncidence ! L'autre jour, je me demandais comment ça se passait pour vous au niveau (assurance) santé et j'ai la réponse dans cet article. Kaiser Permanente, je sais que c'est un bon système mais je me méfie à cause de l'expérience d'une amie atteinte d'une maladie grave. Mais il est vrai que c'était avant Obamacare. Moi, je suis ravie de cette nouvelle loi car c'était la croix et la bannière pour trouver une assurance avant. Et puis là, pouf, tu entres ton nom et ta date de naissance (j'exagère à peine), et tu es inscrit. (169 dollars pour la première visite chez le dentiste ? Ici à Denver, je reçois des pubs pour 70 dollars maximum. Enfin, je sais que la première visite passée, tu casques pour les soins dentaires.)

    RépondreSupprimer
  9. Oui, je suis aussi chez Kaiser. D'un autre coté, moi en France, je payais 2000 euro pour la sécu, ici moins de $200 car le reste est pris en charge par ma boite : sacrées economies !

    RépondreSupprimer
  10. Bonjour merci pour cet article très intéressant pourquoi ne ous êtes pas vous affilie a la CFE avec une mutuelle française ? Merci

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Parce que cela couterait plus de 1500 euros par mois et ne couvrirait probablement pas tout. Passer par un service plus cher qui se trouve 9 fuseaux horaires plus loin ne nous semblait pas être la meilleure solution.

      Supprimer