mercredi 11 février 2015

Le Castro & Baker Beach à San Francisco

Le 1er février, nous avons profité d'un magnifique week-end pour aller passer la journée à San Francisco. Nous avions deux destinations en tête : Le Castro district et Baker Beach, qui n'ont pas grand chose à voir puisque le Castro est le quartier gay de San Francisco tandis que Baker Beach est une plage non loin du Golden Gate Bridge.

Vue sur downtown et la pyramide Transamerica depuis Mission Dolores Park où nous avons pique-niqué

Après le pique-nique, notre première destination de la journée était "une maison bleue adossée à la colline" où l'on va à pied, parce que se garer dans San Francisco est plus que difficile, alors une fois la voiture posée bien haut sur la colline, on commence l'exploration :

La fameuse maison bleue de Maxime Le Forestier, qui comporte une petite plaque rédigée en français et en anglais

J'avoue avoir une préférence pour cette maison bleue, qui se trouve juste en face, mais le chanteur a fait son choix. Alors on continue en direction de Castro street, que l'on ne peut pas louper :

Passages piéton arc en ciel sur Castro Street

Vous avez certainement entendu parler d'un quartier de San Francisco où les gens se promènent nus, en toute liberté ? Et bien c'est le Castro. Bien évidemment, 99,9% des gens y sont habillés, et une bonne partie de la population affiche un look clairement gay.

Le cinéma du Castro, avec la police qui prend la pose juste pour nous

Jusqu'au moment où... nous croisons trois individus pas ou peu vétus : Un homme entièrement nu avec juste une très longue trompe arc en ciel placée à un endroit stratégique, une femme avec une jupe mais sans haut (non, rien du tout !) et un troisième larron un peu plus habillé, simplement torse nu et pieds nus. Et non, je n'ai pas de pris de photo, bande de curieux !

Les vieux tramways sur Market Street

Pour en savoir plus sur le Castro, on vous recommande le film Milk, de et avec Sean Penn, qui raconte l'histoire de Harvey Milk, militant homosexuel qui s'est battu pour faire reconnaitre le droit à la différence et qui a été élu maire de San Francisco trois fois de suite ! Un très bon film qui aide à comprendre pourquoi et comment cet esprit de tolérance et de liberté est né à San Francisco où il perdure aujourd'hui.

Fresques arc en ciel

Et puis ce que j'aime particulièrement à San Francisco, c'est l'architecture colorée dans ces rues en pente, qui font parfois peur à emprunter au volant :


Certaines rues sont de véritables murs !

On grimpe tout droit vers le ciel...

Des couleurs atypiques...

Nous sommes allés ensuite à Baker Beach, plus au nord et légérement à l'ouest du Golden Gate Bridge. Dès l'arrivée sur la plage, grande surprise, deux dauphins jouent dans l'eau à une cinquantaine de mètres. Juste magique :

Un des dauphins en pleine démonstration

Le pont le plus mythique au monde ! D'ailleurs les dauphins allaient le voir eux aussi

Il était environ 16 heures à ce moment là, et le soleil commençait à être suffismment bas pour donner des couleurs sympathiques :

Thomas ne veut plus quitter l'océan, après avoir fait un scandale pour ne PAS toucher le sol avec ses pieds nus... Allez comprendre !

Baker Beach

Nous sommes rentrés de San Francisco enchantés par cette magnifique journée. Cette ville est vraiment spéciale et reste l'une de nos préférées, c'est certain. A chaque visite, nous découvrons de  nouvelles choses et le charme opère. Est-ce les couleurs, l'architecture, le climat, ces rues atypiques, ou tout simplement l'ensemble qui font que cette ville ne laisse personne indifférent ?

En tous cas, nous n'avons pas fini d'y retourner ! Il reste un bon nombre de quartiers à découvrir !

Toutes nos photos du Castro et de Baker Beach sont en diaporama ci-dessous (et il n'ty a pas de gens nus !) :

10 commentaires:

  1. Tres jolies photos! J adore ce quartier, l ambiance, l'architecture...bref tout!

    RépondreSupprimer
  2. Super journée à San Francisco avec de très belles photos ! J'adore la photo où on vous voit avec Thomas au bord de l'océan. Les couleurs sont très belles !

    RépondreSupprimer
  3. Encore de la publicité mensongère ! Tu nous laisses "entendre" sur ta page Facebook qu'on va voir des gens tout nus en cliquant sur le lien du blog... que nenni !
    Puisqu'on parle de publicité mensongère, je voudrais que tu m'éclaires sur ce que dit la loi américaine en la matière (si tu le sais). Combien de fois nous nous sommes retrouvés devant le fait accompli aux USA de la chose vantée... mais inexistante. Exemple un restaurant qui affiche clairement "bison meat" avec à l'entrée un bison en carton-pâte et tout et tout. La grosse pub bien us qui racole. Tu entres, tu consultes la carte, mais rien d'autre que du sirloin de boeuf. Et quand tu demandes pourquoi il n'y a pas de viande de bison, on te répond qu'il y a longtemps qu'ils n'ont font plus, que c'est une vieille enseigne ! Quant aux publicités avec heures d'ouvertures, tarifs non respectés, on en fait les frais à chaque fois.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Dans les faits, il n'y a jamais vraiment de publicité mensongère car il y a toujours l'astérisque magique qui décrit la réalité. C'est particulièrement le cas avec les offres télé ou on te promet des packages a 30$ par mois mais qui coutent en fait 60$ parce que la HD coute 10$, le décodeur 10$, etc.

      Quant à ton exemple de "bison meat", lors de la commande je montrerais ma grande déception, en disant que j'avais choisi ce resto juste pour cette raison. Et la normalement tu auras une entrée ou un dessert gratuit, voire meme le plat principal !

      Disons que tout peut toujours se résoudre a l'amiable. Le client reste roi !

      Supprimer
  4. J'adore cette ville aussi.
    Elles sont tops ces photos :)
    Faut vraiment qu'on teste Mission Dolores Park !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est un super parc, avec pas mal de jeux pour enfants et une belle vue sur la ville !

      Supprimer
  5. Très chouettes reportages sur SF et SEDONA. Vachement déçue pas de gens tout nus. J'ai essayé la recette d'Adeline, super, il faut juste de j'adapte la c à s de chili.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ils étaient vieux et pas beaux de toutes façons ! :-)

      Supprimer
  6. J imagine votre Tom pouce lachant sa tetine devant le spectacle de ces hippies depraves....
    Small world, je viens justement de regarder le film Bullitt avec Steve Mac queen, 1968 , San Francisco...In 2007, Bullitt was selected for preservation in the United States National Film Registry by the Library of Congress as being "culturally, historically, or aesthetically significant".[6] In 2008, the Ford Motor Company produced the Mustang Bullitt model for the 40th anniversary of the film.

    Course effrenee dans les rues avec une Mustang...

    Continuez a nous eclairer et enchanter
    BIZZZZZZZZZ

    RépondreSupprimer