dimanche 12 juillet 2020

6 ans en Californie + Business update n°22

Et voilà, nous venons de passer le cap des six ans en Californie ! Pour ceux qui n'ont pas suivi notre parcours depuis le début, vous pouvez lire notre petit récap de l'an dernier. En cette année pour le moins bizarre, j'ai du mal à trouver l'inspiration pour écrire davantage, mais vous pouvez suivre davantage de mises à jour sur notre page Facebook.

Thomas (7 ans) et Clara the California Girl (bientôt 5 ans) lors de notre petit road-trip sur la côte californienne pour le 4 juillet 2020

Six ans, c'est beaucoup et c'est peu à la fois. La semaine dernière, je songeais au fait que la plupart des visas d'immigration aux US sont désormais bloqués par l'administration Trump, et j'osais à peine imaginer le stress que cela doit être pour ceux dont le visa arrive bientôt à expiration...

Nous ne pouvons que nous féliciter d'avoir bataillé dur pour obtenir la carte verte il y a trois ans déjà, ce qui nous permet de pouvroir rester aux USA pour toujours, d'autant plus que dans moins de deux ans, nous pourrons même obtenir la nationalité américaine !

Architecture à Eureka, CA

Au bout de six ans ici, on pourrait dire que notre vie suit son petit train-train quotidien, et c'est peut-être l'une des raisons pour lesquelles il m'est plus difficile d'écrire sur le blog. En 2020, on aura voyagé beaucoup moins que d'habitude, coronavirus oblige, et l'impact sur notre quotidien a été minimisé autant que possible, puisque nous travaillons à la maison dans tous les cas.

Les enfants et l'école

La seule nouveauté, c'est que les kids sont devenus des pros de l'ordi en un rien de temps avec l'école à la maison. Leur rentrée est fixée pour début Août avec 2 jours à l'école par semaine pour Clara en Transitional Kindergarten et 4 jours pour Thomas en 2nd grade (l'équivalent du CE1). Tous deux n'auront que trois heures par jour sans récréation pour le premier trimestre tout du moins, avec du travail à la maison le reste du temps.

Clara relax au petit déjeuner à l'hôtel en février 2020

L'impact du virus sur nos activités

Le virus ayant ralenti toute l'économie, trois des six mois de cette première moitié de 2020 ont été plutôt moyens, parmi les plus mauvais de ces trois dernières années. Heureusement, la réouverture de pratiquement tout a permis de rectifier le tir : Juin et juillet 2020 sont les deux meilleurs mois en termes de revenus depuis l'été 2019 !

Nous avons profité de ne plus avoir aucune location du chalet en avril / mai pour y faire des travaux d'isolation. Nous y avons passé pas mal de temps, d'argent et d'énergie, mais le résultat en vaut la peine. Investir quand l'économie s'écroule, c'est comme ça que ça marche ici :-)

D'ailleurs, nous profitons aussi de la baisse des taux d'intérêts pour refinancer nos deux maisons avec des prêts plus courts, sur 15 ans. Vu que notre plan est de prendre notre retraite dans 13 ans maximum, cela va bien aider !

Pour notre chalet sur AirBnb, Avril et Mai ont été catastrophiques... Puis dès la réouverture le 13 juin, tout s'est vite rempli pour Juin - Juillet, même si Yosemite a réduit le nombre de visiteurs de moitié


En ce qui concerne mon activité principale, je donne toutes mes formations à distance et ai dû chercher de nouveaux clients de façon un peu plus difficile que ces dernières années, mais j'arrive à garder le même rythme donc tout va bien.

Quant aux conférences, la plupart ont lieu en ligne, donc je vais intervenir à NDC Melbourne en juillet mais sans retourner an Australie (dommage !), et devrait également faire mes deux premières interventions en français (nul n'est prophète... dans sa langue natale !) à GDG Dakar en juillet puis GDG Strasbourg en septembre, le tout à distance également.

J'ai également profité de ne plus avoir de voyages pour lancer un examen de certification Angular, avec l'idée d'aider ceux qui ont perdu leur emploi à cause de COVID-19 à améliorer leur CV et rebondir rapidement :

Un de mes posts sur LinkedIn pour annoncer qu'une nouvelle personne venait de recevoir sa certification. Bien souvent, un recruteur contactait la personne en question dans la foulée, car c'est ça l'Amérique, la terre des opportunités !

Du coup, ce nouveau produit a plus de succès que tous les autres lancés auparavant, ce qui est très positif.

Séquoïa Park à Eureka, CA en juillet 2020

Voilà donc pour cette petite mise à jour à mi-2020. J'espère que les enfants pourront reprendre leurs activités normales rapidement, même si il est à craindre qu'avec la situation actuelle, un nouveau confinement plus strict nous tombe bientôt dessus... Une affaire à suivre !

Si vous avez des questions, n'hésitez pas à nous en faire part en commentaires, comme d'hab.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire