mercredi 26 août 2015

Petit guide sur les taxes aux USA

Après mon guide sur le crédit aux USA, j'ai pensé qu'un petit guide sur les taxes pourrait vous intéresser. Chaque état ayant ses propres lois, le sujet est difficile à couvrir de façon exhaustive et complètement exacte, je vous invite donc à prendre ces chiffres comme des indications et non pas la vérité absolue. Commençons avec la TVA, qui peut aussi varier d'une ville à une autre dans chaque état en raison de taxes locales variables :


Comme vous pouvez le voir, le Tennessee est l'état le plus taxé avec une TVA à 9,45%. Les états en gris n'ont pas de TVA du tout et sont donc les paradis du shopping. Il faut savoir que bien souvent, l'alimentation voire les vêtements ne sont pas (ou moins) taxés car considérés comme des produits de première nécessité.

La Californie taxe en moyenne à 8,44%, mais dans mon cas particulier par exemple, vendre du service informatique n'est pas sujet à la moindre taxe ! Là où le gouvernement Français viendrait prendre 20% de mes bénéfices, la Californie n'en prend donc aucun ! Yes !

Passons à l'impôt sur le revenu :


Je vais en fait parler de "toutes taxes déduites du salaire brut", ce qui inclus quelques cotisations santé, etc. car tout est prélevé à la source, ce qui est quand même plus facile, même si on a libre choix de payer plus ou moins et d'ajuster l'ardoise en fin d'année.

Dans mon cas, l'ensemble de ces taxes s'élèvent à 26% du salaire brut (avec 2 dépendants, Adeline et Thomas - car bien évidemment tout dépend de la situation familiale mais aussi du niveau de salaire). Il faut ajouter à cela les taxes que paie l'employeur sur le salaire : Dans mon cas, c'est 7,6 %. La différence totale entre coût total et salaire brut est au final de 31,5%, ce qui commencer à sembler beaucoup n'est-ce pas ?

Regardons donc ce qu'il en est en ailleurs dans le monde, pour le salaire moyen de chaque pays :


On voit qu'aux USA, le total des taxes est à 29,7 % en moyenne, donc pas si loin de mon 31,5% dans une Californie supposée très taxée (il faut savoir que la majeure partie de ces taxes sont fédérales, donc les variations locales n'ont qu'une influence mineure).

En France, la taxation est à 49,3% soit presque la moitié... Dans mon cas particulier, si un client me paie 10 000$ en Californie, après taxes et impôts il me reste 6 850$ nets.

En France, après TVA, taxes et impôts, il me resterait 3 920$ de ces 10 000$... soit 3 000$ dollars ou 43,7% en moins, ce qui est juste énorme. Donc quand certains magazines US comparent la France à la Californie en matière de taxes, je ne suis pas trop d'accord... Surtout quand on sait que la TVA et d'autres taxes (habitation, foncière, etc.) vont encore venir réduire le bilan français à... pas grand chose au final.

Puisque nous parlons immobilier, voici les taxes pour propriétaires immobiliers par état :


Il faut savoir que les locataires ne paient pas de taxes liées au logement aux USA ! Quant aux propriétaires, ils paient en moyenne 1% de la valeur d'achat de leur logement chaque année. Si nous étions propriétaires de notre maison, cela nous couterait donc environ 3 500$ par an, soit 292$ par mois.


J'allais presque oublier les impôts sur les entreprises ! Il faut dire que dans mon cas particulier, j'ai choisi la simplicité car ma structure juridique fait que les bénéfices de l'entreprise sont automatiquement considérés comme mes revenus personnels, que je déclare donc comme tels. Je ne paie donc pas d'impôts sur les sociétés (en dehors des 800$ annuels nécessaires pour avoir une LLC - Limited Liability Company - en Californie) mais juste de l'impôt sur le revenu.

Dans tous les cas, comme vous pouvez le voir ci-dessus, ce n'est pas très élevé et incite vraiment à créer des entreprises !


Dernière particularité intéressante, la déclaration des revenus aboutit en général à un remboursement de la part du gouvernement, sous la forme d'un joli chèque montré dans l'image ci-dessus. La "saison des taxes" comme on l'appelle ici, est l'ocasion de voir des dizaines et des dizaines de conseillers faire la pub de leurs services pour obtenir le plus gros remboursement possible !

Ce qui est amusant, pour l'avoir fait plusieurs fois, c'est que plus le service utilisé était cher, plus gros était le remboursement ! Ca vaut donc le coup d'utiliser de véritables experts qui prennent le temps de se pencher sur votre situation particulière, plutôt que des sites webs qui font une déclaration semi-automatique pour moins de 50$. Et c'est surtout un énième exemple que tout aux USA amène à créer de l'activité et des emplois... Il faut voir les campagnes de pub tout partout lors de la "tax season" pour s'en rendre compte !

En résumé, même si les USA ne sont pas un paradis fiscal, il est évident que ses résidents sont bien moins imposés que dans la majorité des pays européens. Certains états sont cependant considérés comme des paradis fiscaux dans des domaines précis, comme le Nevada pour les casinos et la Floride pour l'immobilier.

Qu'en pensez-vous ? Prêts à monter votre casino à Las Vegas ? Je répondrai à des questions précises en commentaires si besoin.

32 commentaires:

  1. Je suis surprise pour la taxe sur le revenu car on paye bien plus ici qu'en France même après le tax return.... Bon ok en France on était quasi à 0 vu que je ne bossais pas (mais là non plus ?), qu'on était 4 et qu'on avait le remboursement de la maison.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah oui mais la première année si tu as fait moins de six mois ici, les dépendants ne "comptent pas" et donc il y a plus d'imposition. Et j'imagine que ton mari a multiplié son salaire par 3 ou plus, donc forcément...

      Supprimer
  2. Un copain de JL vit dans l'état de Washington et va faire son grocery shopping et son shopping dans l'état voisin, l'Oregon. Il a tout compris !!! ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est sur, même si sur l'alimentation, normalement il y a pas ou peu de différences. Je ne sais pas si Washington taxe l'alimentation.

      Supprimer
  3. Très intéressant ! J'avais bien remarqué en Oregon qu'il n'y avait pas de TVA, mais par contre au Montana au cours du même voyage, je n'avais pas eu cette impression.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est aussi le signe qu'au final, quelque soit la loi on se rend bien compte qu'il y a peu de taxes car avec ou sans, on ne voit pas trop la différence :-)

      Supprimer
  4. Il me semble que sur la côte Est, beaucoup d'entreprises ont une boite à lettres dans l'état du Delaware. Je crois que cet état est considéré par les instances américaines comme l'un des plus gros paradis fiscale du monde (à l'instar des Bermudes, de la Suisse ou des iles Caïmans).
    Est-ce que Interstate 21 y a une adresse? ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est tout à fait vrai, d'ailleurs même Google est incorporé dans le Delaware, mais pas Interstate 21. En fait ça vaut le coup pour les grosses entreprises car les lois du Delaware sont très "pro entreprises" avec des tribunaux et des juges dédiés au business, plutôt que des jurys publics. C'est donc plus sûr pour une grosse entreprise d'avoir affaire aux tribunaux du Delaware en cas de problèmes légaux.

      Et puis il n'y a pas de TVA dans l'état. La réponse complète se trouve ici : http://www.bizfilings.com/learn/incorporate-delaware-nevada.aspx

      J'y avais songé pour Interstate 21, mais au final ça fait des structures de sociétés plus complexes (car la Californie impose dans tous les cas d'avoir une société locale pourr y faire du business) et puis je me voyais mal me présenter pour le visa avec une structure destinée à ne pas payer d'impôts :-)

      Supprimer
  5. Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.

    RépondreSupprimer
  6. Même si la Californie (et les USA en règle générale) est loin d'être un paradis fiscal, les différentes taxes et impôts y sont qd même nettement moins élevés que dans la plupart des pays européens.
    Même une TVA de 9,45% pour le Tennessee est ridicule comparé à nos 21% (en Belgique : et on parle de peut-être l'augmenter !).
    Connais-tu le jour du tax freedom day pour la Californie ? Pour la Belgique, il est fixé au 6 août. Cela signifie qu'on travaille plus de la moitié du temps (+- 60%) pour financer l'état et ses bêtises, juste hallucinant.
    Et je suppose qu'au pays de l'automobile les taxes sur les voitures sont aussi plus intéressantes ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En Californie le Tax Freedom Day est le 3 mai, et c'est le 24 avril pour les USA en général : http://taxfoundation.org/article/tax-freedom-day-2015-april-24th

      Pour les autos, on a la même taxe à 8%, qui s'applique aussi à l'occasion entre particuliers ! Puis il y a les frais d'immatriculation, je crois que c'est dans les 150$ par an par véhicule en moyenne. Mais si je te dis que j'ai payé ma Mustang 12 000$, ça répond globalement à ta question : On peut se faire plaisir sans se ruiner !

      Supprimer
  7. Ca me fait halluciner de savoir qu'au Canada, en moyenne les provinces ont des taxes à 13 % !!! Le record étant 15 au Québec et 5 en Alberta.

    Vraiment dommage que le Canada ne soit pas dans ton graph "taxes dans le monde" parce que ce pays taxe à mort de mort... Je vais faire une recherche pour voir si je trouve.

    Je n'ai trouvé que ça http://www.investopedia.com/financial-edge/0411/do-canadians-really-pay-more-taxes-than-americans.aspx et ça date de 2011. A première vue, il n'y aurait pas tant de différences... Mais cet article ne dit pas la même chose http://www.cbsnews.com/news/canadas-favorite-tax-haven-the-usa/

    "Canadians are taxed at much higher rates in almost every respect,"

    A priori on serait en moyenne taxés à 38.4 contre 28.2 aux US. Ca fait mal quand même...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hé hé il ne te reste plus qu'à faire le même article pour le Canada :-) Je me souviens de la TVQ au Québec, c'est vrai que ça faisait bizarre ! Le Canada est vraiment un cran plus proche de l'Europe, mais je crois que vous avez un semblant de système de santé publique, non ?

      Supprimer
    2. Hé hé il ne te reste plus qu'à faire le même article pour le Canada :-) Je me souviens de la TVQ au Québec, c'est vrai que ça faisait bizarre ! Le Canada est vraiment un cran plus proche de l'Europe, mais je crois que vous avez un semblant de système de santé publique, non ?

      Supprimer
  8. "Et c'est surtout un énième exemple que tout aux USA amène à créer de l'activité et des emplois" => Et ça ne marche pas : https://www.youtube.com/watch?v=PMkmHX0OC14

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah, l'expert Français qui remet en question les chiffres. Officiellement, le chômage est à 5,4% aux USA et 10,5% en France. Sauf qu'en France un chômeur est une personne sur les listes de pôle emploi, est que le vrai chiffre serait plutôt dans les 30% d'après ce que j'ai lu... Et c'est un autre expert Français qui l'a dit.

      Supprimer
    2. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

      Supprimer
    3. Ah, l'expert Français qui remet en question les chiffres. Officiellement, le chômage est à 5,4% aux USA et 10,5% en France. Sauf qu'en France un chômeur est une personne sur les listes de pôle emploi, est que le vrai chiffre serait plutôt dans les 30% d'après ce que j'ai lu... Et c'est un autre expert Français qui l'a dit.

      Supprimer
    4. Les chiffres du chomage, en France, comme aux USA sont pipeautés. Le PIB lui même est pipeauté notamment aux USA par le fait qu'ils s'endettent comme des gorets pour obtenir des misérables point de croissance qui entretiennent l'illusion que tout va bien.
      Attention à la chute, elle sera pire que 2008 : http://www.capital.fr/bourse/analyses-seances/les-perspectives-pour-l-economie-mondiale-s-assombrissent-1065287

      Supprimer
    5. Ah oui, 2008 c'est quand les parkings des centres commerciaux étaient pleins à craquer alors qu'on annoncait la fin du monde.

      Dans le même temps,ici il parait que ça fait 4 ans qu'on est en sécheresse mais tout le monde arrose les pelouses plusieurs fois par semaine...

      Juste pour vous dire tout le bien que je pense des "crises" ou des "catastrophes" qu'on nous invente tous les jours. Les mots ne veulent plus rien dire. Nos ancêtres, qui ont tous eu des assiettes vides pendant une guerre mondiale ou deux, doivent se retourner dans leur tombe ! Eux ont connu des crises.

      Supprimer
    6. Un petit lien qui fait le point sur le chomage aux USA : http://www.businessbourse.com/2015/09/06/etats-unis-51-ou-229-quel-est-le-reel-taux-de-chomage/
      Mais tout va bien, dormez tranquille...

      Supprimer
  9. Depuis que je suis né, je pense que le mot 'crise' est le mot que j'ai le plus souvent entendu. Et pourtant, cela ne m'a pas empêché de faire des études, de changer plusieurs fois de boulot, d'augmenter mon salaire, d'évoluer, ...
    Si on attend que les différentes crises soient passées, on attendra éternellement

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tout à fait d'accord. Je pense que le terme de "crise" est juste une excuse des temps modernes quand des gouvernements ou de grandes boites se loupent. Mais c'est clairement pas le choléra ou l'invasion des nazis.

      Supprimer
  10. Je pense que la très grosse particularité du système fiscal Américain est en premier, son système de deductions qui est énorme et de ce fait, on ne paie pas l'impôt sur l'impôt. Je m'explique, toutes les taxes ou prélèvements assimilés sont deductibles de la base imposable. Par exemple, une fois que tu es propriétaire de ta maison, tu dois payer au county les property taxes que tu déduiras en totalité de ta base imposable en Avril quand tu feras tes taxes. Il en est de même pour la car registration, les sale taxes (forfait), les couts universitaire des enfants, etc...

    RépondreSupprimer
  11. Bonjour,

    Je suis président d'une entreprise (startup) francaise et je souhaiterais partir l'année prochaine en Californie car je pense (en faite j'en suis sur) que la vie y est meilleure.

    Je me pose diverses questions :
    - J'ai l'impression que mon cas est proche du tien, est-il facile d'avoir un visa ?
    - Du coup comment faire ?

    Merci d'avance pour tes réponses !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Difficile de dire si cela est facile, car il y a plusieurs apramètres à prendre ne comtpe et chaque cas est différent. On peut en discuter, vous pouvez réserver un créneau via le line "Aide à l'immigration" en haut à droite de cette page.

      Supprimer
  12. Bonjour,
    je dévore littéralement vos deux blogs depuis 10 jours et vous félicite : vos articles sont très intéressants et vos photos magnifiques ... vous donnez envie.

    Toutefois, sur cette article, vous faites une erreure fondamentale sur la TVA : en fait, votre démonstration est entièrement erronnée.

    La TVA (en Europe, le système US est souvent un peu différent) n'est pas une taxe qui affecte le bénéfice des entreprises, mais les consommateurs finaux.
    Déjà, elle n'est pas calculée sur les bénéfices, mais sur le prix de vente total du bien ou service (d'où les montants HT ou TTC : avec ou sans TVA, HT étant ce qui reviend réellement au vendeur).
    En fait, le vendeur n'est pas taxé, mais agit comme collecteur de la taxe. Il verse à l'état la TVA qu'il a collecté et en contrepartie, il peut déduire (sauf certains cas) la TVA qu'il a payé en amont à ses propres fournisseurs.

    La TVA est un impôt sur la consommation et donc à ce titre, il est impossible de calculer son impact réel sur les entreprises et les particuliers. En outre la comparaison des taux n'a que peu d'intérêt en raison des multiples exceptions dans les différents pays (rien qu'en France, il y a 4 taux différents).

    akhela

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. "La comparaison des taux n'a que peu d'intérêt": Non, car je peux acheter le même produit en Californie ou dans l'Oregon et payer différentes taxes. Il est très facile d'économiser 8% de taxes en commandant sur le net par exemple.

      Supprimer
  13. Interessant votre article, mias existe t'il une comparaison compléte du niveau de vie entre France et USA ? c'es à dire que l'on ajoute aux impots, ce que l'on dépense ce qu'un américain doit dépense aussi pour se soigner, pour faire des études ? pour payer ses retraites complémentaires, ect. on dit toujours qu'on paye moins d'impots aux US. ok mais si on parle de prestations égales, d'après certains calculs, j'avais vu au journal du 20h sur france 2, que les dépenses d'un américain était plus importantes. quelqu'un a t'il une vue un shcéma ou une étude qui en parle

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Voilà une étude complète d'un individu : Je paie probablement le double que ce que je paierais en France, mais mon salaire a quadruplé... Donc je gagne. Mais surtout, je gagne la liberté de faire ce que je veux avec mon argent. Si je veux placer 1000$ ou 2000$ par mois pour ma retraite, je peux, mais si je veux utiliser ça pour voyager, je peux aussi. La décision ne revient pas au gouvernement mais à l'individu, et ceci n'a pas de prix.

      Supprimer
  14. Bonjour, super article, qui m'aide beaucoup en plus car je suis au debut de mes recherches pour prendre un visa E2 (investisseur) et m'installer, (très probablement a Los Angeles). J'ai un rdv téléphonique avec un avocat spé dans ce domaine dès ce soir. Mais là j'essaie de me renseigner sur les coûts totaux des salaires pour los Angeles. En fait j'essaie de tout inclure , le loyer de ma future habitation, le loyer du magasin, le salaire de 1 (voir 2 si possible) employés pour savoir quel chiffre d'affaire le business que je rachèterais devra faire pour subvenir a ses besoins là. Auriez vu des articles, infos plus précises pour Los Angeles?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pour les salaires, des sites comme http://www.payscale.com/ vont vous aider. Pour les loyers, www.trulia.com. L'avocat devrait également avir des infos, mais pour le E2 je vous conseille de contacter Alexandra (https://l-and-f.us/) en lui disant que c'est moi qui vous envoie. Elle est plus efficace et moins chère que les avocats.

      Supprimer