mercredi 25 novembre 2015

La mine Gold Bug de Placerville

Vous le savez déjà, mais la ruée vers l'or est un sujet qui me fascine. Quand on voit tout ce que cet événement historique a déclenché, de la naissance de la Californie à la migration massive vers l'Ouest en passant par la construction du chemin de fer transcontinental... C'est juste dingue. Donc lorsque nous croisons une mine d'or à visiter, nous nous y arrêtons :

Thomas est prêt pour entrer dans la mine !

 Après la visite de la mine de l'Empire, une des plus profitables de Californie, la mine de Gold Bug située à Placerville paraissait bien plus modeste. Mais lorsque j'ai appris qu'on entrait dans la mine avec un audio-guide, et que personne d'autre ne s'y trouvait, mon taux d'excitation est grimpé d'un coup : Une mine d'or à explorer rien que pour nous tous seuls !

Dans la mine, les rails sont encore présents à certains endroits...

Durant cette visite, nous avons découvert des "poches" creusées sur les côtés de la mine, qui ne sont donc pas que des longs couloirs dans la montagne. Une poche ressemble à une petite pièce creusée à l'endroit où une veine d'or se trouvait :

Cette poche-là se trouvait au dessus de nos têtes. Il n'y aurait pas comme un métal doré visible sur cette photo ?

Il y a un également un puits d'aération où nous apprenons que nous sommes 33 mètres (110 pieds) sous la surface. Le puits servait aussi d'accès à des couloirs situés à un étage supérieur, d'où les mineurs versaient leurs gravats dans un chariot placé sous la bouche du puits :

Le puits et ses charpentes en bois

Puisque je parle de bois, dans la mine Gold Bug (qui n'est pas très grande... On marche quelques dizaines de mètres dans le tunnel principal tout au plus), il n'y a des renforts en bois qu'au niveau de l'entrée, et à un ou deux autres endroits stratégiques. Le reste du temps, on se trouve dans un simple tunnel de roche :

Clara a visité sa première mine avec sa maman !

Et si vous ne savez pas encore que 80% de l'or californien resterait à découvrir, cette banderole annoncant les championnats du monde d'orpaillage à Placerville en 2016 devrait aider à vous en convaincre :

Rendez-vous en septembre prochain ! J'aimerais bien voir à quoi ressemblent ces championnats du monde !

Et voilà pour la mine Gold Bug, qui est aujourd'hui un state park californien. L'entrée est de 7$ par adulte, 4$ pour les enfants de 3 à 17 ans, gratuit pour les 2 ans et moins. C'est une visite assez rapide, même si il y a quelques sentiers de promenade pour voir l'entrée d'autres mines, et un bâtiment musée où un forgeron fait des démonstrations durant la journée.

Pour voir plus de photos de la mine Gold Bug, c'est par ici que ça se passe :

6 commentaires:

  1. Mieux que l'expo que j'ai pu voir au Royal British Columbia Museum de Victoria cet été ! Ici on est en situation.
    Je comprends pourquoi Thomas est toujours prêt à vous suivre quelque part, il y a tant de chose à voir autour de chez vous qui intéressent petits et grands.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est vrai, lui était surtout intéressé par les chariots (il veut monter dedans à chaque fois) et par l'audio-guide :-)

      Supprimer
  2. Eh bien, Clara va pas tarder à aller chercher ses chaussons pour partir en voiture elle aussi.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce serait rigolo... En tous cas Thomas insiste avec la montagne donc on y va demain du coup.

      Supprimer
  3. Toujours très intéressante ces visites de mines d'or. Pour moi, tu peux continuer :)
    Je peux comprendre que Thomas (et Clara) veulent vous suivre dans ces visites.
    C'est assez dingue qu'il reste encore autant d'or à découvrir. Je pensais que la majorité avait été découverte.
    Ca doit valoir la peine de voir les championats du monde d'orpaillage. Un article ou un reportage peut-être ? :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Dès que ça aura eu lieu,tu peux compter sur moi ;-)

      Supprimer