mercredi 11 juillet 2018

Crater Lake sous la neige

En avril dernier, nous avons fait un road-trip en Californie du Nord jusqu'à Crater Lake, ce qui était l'occasion pour nous de voir ce magnifique parc national sous la neige. Et nous n'avons pas été déçus !

Les bords de Crater Lake tous blancs !

La quantité de neige était impressionnante. La plupart des bâtiments étaient recouverts et des tunnels étaient aménagés pour accéder aux entrées, comme au visitor center :

Quelques mètres de neige !


Le lac est superbe, même si la visite est limitée, vu que la route qui fait le tour du cratère était toujours fermée car recouverte de neige.


Au travail !

Nous avons vu le début des opérations de déneigement, qui prennent plusieurs semaines, car Crater Lake reçoit 13 mètres de neige par an en moyenne !

Le problème : Que faire d'autant de neige ? La projeter aussi loin que possible !


Magnifique même avec un ciel nuageux

Les vitres sont barricadées pour l'hiver

Et voilà pour ce petit tour à Crater Lake. Pour (re)voir notre visite en été, c'est par ici.

samedi 7 juillet 2018

Comment traverser les Etats-Unis à moindre coût ? [Traversée USA]

Il y a quelques semaines, nous avons traversé les Etats-Unis d'Est en Ouest durant 21 jours. Je vais donc partager avec vous quelques astuces pour réduire le coût d'une telle expédition.

Notre plan initial de traversée, qui a évolué en chemin

1. L'avion

Pour l'avion, c'est simple, nous n'avons rien payé ! Ou juste quelques dizaines de dollars de taxes, mais nos 4 billets étaient gratuits. Comment faire ? Utilisez les miles gagnés avec des cartes de crédit, comme expliqué en détails ici. Cela ne marche que si vous vivez en Amérique du Nord, voire même uniquement aux USA.

Economie : Environ 1000 dollars.


2. La voiture de location

Pour la voiture de location, nous utilisons AutoSlash. Non seulement ce site permet de trouver les locations au meilleur prix, mais pouvez lui demander de suivre votre réservation une fois celle-ci effectuée, et AutoSlash vous prévient dès qu'il trouve de meilleurs offres ! 

Pour ce grand road-trip, les premiers prix étaient à 2400 dollars, puis nous avons reçu des offres à 2100, 1600, 1400, pour finir à 1200 au final !

Economie: 1200 dollars



3. Les hôtels

La plupart des chaînes d'hôtels ont des programmes de fidélité qui permettent de gagner des nuits gratuites à partir de 5 à 10 nuits selon les enseignes. J'essaie de réserver mes voyages business avec les mêmes chaînes pour accumuler un maximum de points, et nous avons donc eu une nuit gratuite durant notre voyage.

J'avais suffisament de points pour deux nuits gratuites supplémentaires, et un tel voyage peut suffire à gagner une à deux nuits gratuites facilement. Nous n'avons donc pas optimisé à 100%, mais la fidélité paie !

Economie : 150 dollars

Quelques exemples de points gagnés / points dépensés avec Hyatt

4. Les restaurants

L'autre problème sur la route, c'est que manger au restaurant est quasiment inévitable, et cela peut vite coûter cher pour une famille de 4 personnes comme la nôtre.

Notre routine est donc simple:
  • Toujours prendre un hôtel où le petit déjeuner est inclus gratuitement
  • Le midi, restaurant ou pique-nique si notre lieu de visite est trop loin de la civilisation
  • Le soir, repas dans la chambre d'hôtel.  
On essaie de toujours prendre des chambres avec micro ondes et réfrigérateur. A défaut de mirco-ondes, une cafetière ou bouilloire fait l'affaire pour certains repas lyophilisés.

Ah, les salles de ptit dèj à l'hôtel, on adore ! Buffet illimité !

5. Les assurances

Nous ne prenons jamais d'assurance pour les voitures de location ni d'assurance annulation voyage, et ce pour deux raisons :

  • Nous prenons en général des hôtels où l'annulation est gratuite jusqu'à la veille
  • Les cartes de crédit qui permettent de gagner des miles incluent ce genre d'assurance automatiquement !
Certains diront : Mais Alain, tu dois payer pour ces cartes de crédit ! Oui, en effet je paie 100 dollars par an. Mais prendre les assurances de voiture de location coûte 15 à 20 dollars par jour minimum, donc en 5-6 jours, cela coûte plus cher que ma carte de crédit... Donc le calcul est vite fait.

La voiture de location grêlée lors de notre traversée des US... Mais l'assurance de notre carte de crédit est là pour sauver la mise !

Et voilà pour ces quelques astuces qui nous ont fait économiser plus de 2500 dollars sur ce dernier voyage, sans compter les dommages à la voiture de location.

Si vous avez des questions ou pensez à un sujet que je n'ai pas abordé, n'hésitez pas à m'en faire part dans les commentaires.


mercredi 4 juillet 2018

En finale de coupe du monde ! Business update n° 14

Un nouveau trimestre vient de se terminer, c’est donc le moment de ma traditionnelle business update. Comme vous le savez certainement, nous sommes arrivés en Californie en 2014 avec un visa investisseur afin d’exercer mon activité de consultant en informatique.

 Je gère donc ma propre société, Interstate 21 (désormais surtout connue sous le nom Angular Training) et cet article en fait le bilan tous les trois mois.

Sur scène à ng-conf, Salt Lake City

Ce trimestre avait commencé par ma finale de coupe du monde à moi, à savoir me retrouver sur scène lors de la plus grande conférence au monde dans mon domaine ! C'était tout simplement incroyable (et flippant) de se retrouver face à 1500 personnes pour un tel événement.

Arrivé la veille de la conférence, je me suis retrouvé sur scène dès la descente de l'avion pour un
"tech check" : Vérifier que ma présentation rendait bien sur les six écrans géants, et enregistrer les réglages sons pour ma voix...

L'expérience a duré une minute, mais se faire équiper d'un micro devant une salle gigantesque vide, avec la régie au fond qui communique par oreillette au technicien à côté de moi pour dire que tout est OK, c'était une première et donc ça impressionne forcément !

A fond dedans !

Tout s'est bien passé et la vidéo de  mon intervention a plus de 2600 vues sur Youtube, ce qui en fait l'une des plus populaires de la conférence !

Et l'impact sur le business s'est vite fait sentir, car si vous connaissez ce blog, vous êtres probablement moins familier avec mon autre blog sur Angular Training, qui a vu son nombre de visites multipliées par cinq depuis la conférence :

L'effet conférence en un graphique !

Juste après cette conférence, je suis parti cinq jours en Inde pour y former des ingénieurs, ce qui fut une super expérience. Ensuite nous traversé le pays pendant trois semaines, ce qui ne m'a pas empêché de travailler un peu pendant qu'Adeline conduisait, histoire de conquérir deux nouveaux clients et surtout... de peaufiner mon dernier cours vidéo.

Car sitôt rentré, je m'envolais pour Santa Barbara où j'ai enregistré ce cours avec LinkedIn, mon nouvel éditeur :

Dans le studio d'enregistrement aux murs molletonnés. Mon producteur était de l'autre côté de la vitre et me parlait dans le casque. 3, 2, 1... Action !

C'était une super expérience que d'enregistrer un cours vidéo avec LinkedIn. Leurs studios ne sont pas très loin d'Hollywood, le processus était super pro et le cadre fantastique au bord du Pacifique :

Footing du soir au bord du Pacifique après une journée d'enregistrement en studio !

Le cours devrait être publié au mois d'août prochain sur LinkedIn Learning / Lynda

Les cabines d'enregistrement insonorisées et climatisées. Une porte pour l'auteur, une autre pour le producteur.

Si publier pour LinkedIn pour intéresse, n'hésitez pas à me contacter, ils sont super sympas ! Que dire de plus sur ce trimestre ? Ah oui, je suis intervenu à une autre conférence, à New York City cette fois-ci, alors que je faisais une semaine de formation... à Chicago !

Manhattan et New York City avant d'atterrir à La Guardia

Prendre l'avion entre Chicago et New York City a été un vrai désastre, le vol étant reporté durant des heures puis annulé... J'ai finalement dormi sur un siège à l'aéroport et réussi à arriver à New York avec 12 heures de retard, loupant ainsi ma première intervention !

Mais la seconde a été un franc succès, la salle étant plus que comble, avec une trentaine de personnes debout et même des gens qui écoutaient depuis le couloir !

La petite scène à Brooklyn où je suis intervenu pendant cinquante minutes

A ma grande surprise, j'ai été abordé en français à la fin de mon intervention par des managers qui travaillent pour Air France... Peut-être mon premier client Français, qui sait ?

Ce trimestre a donc été bien rempli, et même si les revenus ont ralenti un peu (je suis désormais en retard sur mon objectif), dépasser les six chiffres avant fin juin reste quelque chose de plutôt sympathique.

Voilà donc pour Q2 2018, rendez-vous dans trois mois pour le prochain bilan !