mercredi 3 août 2016

Point météo à la mi-été à Sacramento

Nous sommes en plein milieu de l'été, et l'été à Sacramento est réputé pour être très chaud. Il me semblait donc intéressant de partager quelques chiffres de l'année en cours, histoire de montrer que la réputation de Sacramento n'est pas usurpée...

Juillet, 31 jours = 31 soleils !

La dernière pluie enregistrée à Sacramento remonte au... 20 mai 2016, soit il y a plus de deux mois et demi ! Depuis cette date, ce n'est que du soleil tous les jours, avec de rares nuages de temps à autre.

En fait, d'un point de vue statistique, Sacramento est simplement la ville la plus ensoleillée au monde de Juin à Septembre inclus, car les rayons du soleil y touchent le sol au moins 14 heures par jour en juin et juillet, soit du lever au coucher de soleil :


Au niveau des températures, c'est pas mal non plus. En juin, la tempréature a dépassé les 30 degrés 20 jours sur 30, et les rares jours à ne pas atteindre les 30 degrés se situaient entre 26 et 19 degrés, avec une exception à 23 degrés lors d'un jour nuageux.

D'ailleurs, les "nuages" sont parfois la fumée d'incendies, ce qui a bien pour seul avantage de faire baisser un peu la température dans les environs non-immédiats du feu.

La carte temps réel des feux de forêt (ou de brousse) en Californie. Il y en a toujours une dizaine d'actifs en moyenne l'été.

La Californie est donc habituée à ces feux de forêt. Ils sont d'ailleurs la raison pour laquelle on ne trouve des séquoïas qui poussent de façon naturelle seulement en Californie : Comme je vous l'avais expliqué, les feux sont nécéssaires au développement et à la reproduction de ces géants.

Cette fresque murale à Sacramento liste quelques uns des mots clés et symboles souvent attachés à la ville. A côté du palmier, on y trouve donc "hot hot hot!" (chaud chaud chaud !)

En juin, 9 jours ont dépassé les 37 degrés, et à peine plus en juillet avec 10 jours sur 31, dont 8 d'affilée la semaine dernière, un nouveau record pour la ville !

Sur ces deux derniers mois, la température n'a dépassé "que" 3 fois les 40 degrés, un phénomène qui se produit en général une dizaine de jours par an à Sacramento. 

Durant la majeure partie de l'année, la Californie est belle et bien dorée et mérite son surnom de Golden State puisque tous les champs sont jaunes. Ils verdissent de novembre à avril - mai.

La prochaine pluie à Sacramento ne devrait pas intervenir avant septembre - octobre, et les vraies précipitations qui permettront à la végétation de souffler un peu n'arriveront qu'en novembre, qui ressemble au printemps car tout verdit et fleurit !

Cela parait incroyable mais c'est pourtant la réalité. Nous vivons au moins six mois par an avec de l'eau issue de la fonte de neiges et stockée par des barrages de retenue comme à côté de chez nous à Folsom, où le lac se remplit l'hiver et se vide presque complètement l'été pour permettre à tout le monde de survivre :

Le lac de Folsom se vide à vitesse grand V, et un peu plus vite que la moyenne représentée en bleu clair

En général, la première question que l'on nous pose est : Mais comment supportez vous un tel été ? Et bien ce n'est pas si dur que ça, car tout est climatisé ici. Bien évidemment, on évite de faire trop d'activités en extérieur quand il fait plus de 35 degrés dehors, mais le reste du temps, en dessous de 35 degrés, la chaleur sèche est facilement supportable, surtout quand il y a un peu d'air, ce qui est souvent le cas dans la vallée centrale de Californie.

Typiquement, quand la température atteint les 37-38 degrés, le ressenti est un peu comme quand vous ouvrez le four de votre cuisine, sauf que dans notre cas, on reste devant ce four tant qu'on est dehors. C'est chaud mais vivable le temps d'atteindre le prochain lieu climatisé !

Au delà de 42, les choses se gâtent car le soleil pique vraiment, on a le sentiment de brûler vivant :-)

Et puis il faut aussi dire que la température maximale n'est atteinte que vers 18 ou 19 heures, avant de plonger complètement dès que le soleil disparait. Ainsi il peut faire 25 degrés dès 21 heures quand l'air frais du delta remonte le fleuve jusqu'à Sacramento, ce qui est paradisiaque pour être dehors le soir. Les matins restent presque toujours en dessous de 32 degrés, ce qui laisse du temps pour aller courir par exemple !

On s'adapte donc assez facilement. Il serait quand même difficile de se plaindre d'avoir soleil et grand ciel bleu pendant quatre mois d'affilée, n'est-ce pas ?

17 commentaires:

  1. Du soleil tous les jours, le rêve de Virgini ! Ici, quand (par chance) un nuage traverse le ciel, elle râle... alors que nous, nous sommes ravis.
    En septembre 2014, l'année de votre installation, de Knights Ferry à Jamestown, on n'a guère été en-dessous de 40° sur la route. Nous avions quitté San Francisco le matin où il faisait très frais. Quelques heures plus tard, dans nos vêtements à manches longues, nous dégoulinions ! Marcher pour visiter sous le soleil et ces températures caniculaires, ajouté à la fatigue du vol transatlantique de la veille et au jetlag, a été particulièrement éprouvant. Heureusement, le lendemain nous entrions dans Yosemite. Au col de Tioga, c'était beaucoup plus supportable, de même que vers Tahoe.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En montagne ou sur la côte, c'est sûr que la température est bien meilleure. Maintenant imaginons les types lors de la ruée vers l'or, dehors tout le temps, bon ils avaient les rivières où la fraicheur des mines, mais pas de clim.

      Supprimer
    2. Ça devait être terrible, surtout que la plupart d'entre eux vivaient dans des villages de tentes ou le confort devait être plus que spartiate.

      Tous les bleds comme Angel Camp, French Camp, Chinese Camp et les autres Camp... étaient à la base des campements où les nouveaux arrivants étaient conduits du port de San Francisco là où ils arrivaient, tous regroupés par "provenance" d'origine.

      Supprimer
  2. Le plus chaud de la journée c'est à partir de 16h jusqu'a 17/18h max et parce que ici on est au pied de la montagne, la temperature baisse bien en soirée et les nuits sont supportables. On est pas en Arizona ;-) où quand il fait 45 degrés la journée. il fait encore 40 degrés la nuit...

    Je viens d'installer le solaire chez moi. Il a été terminé il y a deux jours et quand il a été mis en route, il produisait deja plus de courant que la maison consommait au même moment et pourtant la clim' était en marche...

    Aussi tu comprends pourquoi les virées en moto l'été, pas grand monde en fait ou alors, uniquement en allant loin vers le Nord ou le long de l'ocean.
    En Avril, j'étais allé rejoindre ma femme à Phoenix AZ et une fois en AZ, sur la route il faisait deja 100F et à l'aéroport de Phoenix, à 22h 90F.
    En Aout 2014, j'étais allé voir un pote qui habite à coté de Vancouver BC et au retour, dans le sud de l'état de Washington j'ai du m'arrêter tellement il faisait chaud, il faisait 105F à 14h...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Idem pour nous, 116% de production solaire en Juillet, 125% en Juin, 208% en Mai, c'est parfait ! Produire plus d'électricité que nécessaire même lors des grosses chaleurs, c'est formidable.
      J'ai hâte de voir comment cela va se passer en Décembre - Janvier, où on aura moins de soleil et une conso un peu supérieure, même si ce sera principalement du gaz pour chauffer un peu la nuit.

      Supprimer
    2. Je ne sais pas chez vous mais chez moi, le surplus de production part chez PG&E et me sera reversé sous forme de credits quand le système solaire de la maison ne produira pas assez.
      Aussi on verra, mais je pense qu'en hiver il y a toujours du soleil et ça vaudrait certainement le coup d'acheter un chauffage électrique d'appoint et ainsi d'éviter de consommer trop de gaz pour la chaudière.
      Qu'en penses tu?

      Supprimer
    3. Avec SMUD on avait 3 options : 1) Du crédit comme toi 2) Avoir un versement du surplus en USD une fois par an (revenu imposable - l'option que j'ai choisie) 3) En faire cadeau à SMUD :-)

      L'idée du chauffage électrique est très bonne, on y songera certainement si on produit assez. Autant utiliser les énergies renouvelables plutôt que le gaz - et dans notre cas c'est doublement gagnant car 1) On paierait moins de gaz 2) Moins d'impôts sur les bénéfices de production d'énergie car plus de conso avec le chauffage.

      Supprimer
    4. T'as raison en fait, l'idée est de tout de même faire attention à la conso (même si c'est du solaire et que courant est gratis) afin de pouvoir avoir des credits d'électricité gratuite via PG&E à utiliser pendant les temps moins ensoleillé et/ou à consommer prioritairement du courant plutôt que de bruler du gaz.

      Supprimer
    5. Bonjour à tous,
      A propos de vos panneaux solaire, juste une petite question. Vous les avez acheté ou loué (leasing)?
      C'est vrai qu'en Californie, c'est assez rentable.
      Il va falloir que je me décide aussi à investir dans le solaire .

      Supprimer
    6. On loue 30$ par mois, donc la production d'electricité couvre amplement le coût.

      Supprimer
    7. De mon coté, je les ai acheté car je pense que si tu as le cash dispo, c'est la meilleure affaire que tu puisses faire.

      En les achetant tu profites du federal tax credit qui est pour nous de plus de $7000. Ensuite le solaire sur la maison, quand tu le possèdes , ajoute entre $20000 et $50000 de valeur à la maison. Apres si tu utilises, ce qui a été notre cas, du cash qui était auparavant investi en bourse, le retour est bien meilleur avec le solaire qu'avec ce que va te donner la bourse en ce moment et la cerise sur le gateau, tu preserves l'environnement.

      Supprimer
    8. Merci pour vos réponses, je pense me décider l'année prochaine. J'ai d'abord mon toit à refaire cette année :) Mais c'est de toute façon très intéressant.

      Supprimer
  3. Ça me fait un peu penser aux vacances passées en Turquie. En sortant de l'avion (pourtant vers 21h), c'était comme si qqun avait laisser le chauffage allumé ou comme si on avait ouvert la porte du four. On était bien content d'avoir l'air conditionné du bus.
    Et puis, au final, on s'y fait assez rapidement à cette chaleur (35°C - 40°C), surtout qu'il y a la clim partout.
    Mais le plus agréable, c'était le soir : 20°C-25°C.

    Et pour en revenir à la dernière pluie, ici elle date de ... hier et elle devrait revenir ... début de semaine prochaine

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il y a des jours, ici je voudrai qu'il pleuve surtout quand ça brule ou quand je vois nos reservoirs vides...

      Supprimer
    2. C'est sûr... Tenons jusqu'à octobre-novembre.

      Supprimer
    3. Ce commentaire a été supprimé par son auteur.

      Supprimer
  4. Je ne sais pas ce qui est le mieux mais ici en Belgique il n'a fait que pleuvoir au mois de Juillet, et ce mois d'aout est assez pluvieux aussi.. juste quelques jours d'éclaircies et de temps estival (en général des températures entre 18 et 23 et certains jours...

    Mais j'avoue que c'est déprimant ici je commence vraiment à en avoir ras le bol de cette pluie (ce qui est le plus dérangeant c'est qu'on a pas le temps de s'habituer à une température car il fait 30degres deux jours puis après ça chute à 18 ... Et boom... on tombe malade ^^

    Bref! Profitez du beau temps

    RépondreSupprimer